SAMEDI 24 FÉVRIER

2=1 TOURS INFERNALES !

DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN !
AVEC LA TOUR (20H45) + VERMINES (22H45)
Le bar de DSN est ouvert de 20h30 à 23h : boissons et petite restauration.

La Tour

FILM FRANÇAIS DE GUILLAUME NICLOUX | 2023 | 1H30
AVEC ANGÈLE MAC, HATIK, LINA-CAMÉLIA LUMBROSO

Au cœur d’une cité, les habitants d'une tour se réveillent un matin et découvrent que leur immeuble est enveloppé d’un brouillard opaque, obstruant portes et fenêtres – une étrange matière noire qui dévore tout ce qui tente de la traverser. Pris au piège, les résidents tentent de s’organiser…
Interdit aux moins de 12 ans

Dossier de presse

EXTRAITS DE PRESSE
A 56 ans, ce réalisateur n’aime rien tant que l’expérimentation et la provocation. Dans La Tour, pas l’ombre d’une vedette, et un genre, l’horreur, auquel il ne s’était encore jamais frotté. A ne pas manquer. Le Monde
Le cruel sentiment d’inexorabilité qui rend La Tour si oppressant, et auquel Nicloux ne cède rien, répond à autre chose qu’à un regard impitoyablement distant, qui observerait les humains tels des rats de laboratoire se débattant en vain dans un vivarium piégé. Cahiers du Cinéma
La construction du long métrage est faite de manière intelligente pour éviter l'essoufflement. Dernières Nouvelles d'Alsace
La Tour assume une position rare, y compris (et surtout) dans le cinéma français. Le Dauphiné Libéré