GROU !

THÉÂTRE | DÈS 7 ANS
Mise en scène Arthur Oudar & Baptiste Toulemonde
Compagnie Renards / Effet Mer

Samedi 29 janvier 11h
Durée 1h
Séances scolaires: Jeu. 27 & ven. 28 janv. 10h | 14h30
Le Drakkar
Tarif D | Réserver

 

Écriture Baptiste Toulemonde. Mise en scène Arthur Oudar et Baptiste Toulemonde. Jeu Adrien Letartre et Baptiste Toulemonde. Regard extérieur Hugo Giordano. Scénographie Bertrand Nodet. Création lumières Amélie Géhin. Création sonore Guillaume Vesin. Régie Isabelle Derr, Fanny Boizard et Benoît Guilbert (en alternance).

La rencontre improbable entre un homme de Cro-Magnon et un enfant moderne.
______

Comme chaque année, Charles aime se lever la nuit précédant son anniversaire pour faire un voeu secret en soufflant des bougies, exactement comme le lui a appris sa mamie. Alors que va bientôt sonner minuit et qu'il marche à tâtons dans la cuisine, débarque soudain un sauvage poilu et barbu avec une torche enflammée par la porte du four... GROU ! – c'est son nom – ne semble être nul autre qu'un très, très, très lointain ancêtre venu pour aider Charles à faire de son voeu une réalité ! En leur compagnie, nous vivons une odyssée épique à travers le passé, des pharaons aux cosmonautes, dans un théâtre physique, truffé d'astuces, de détournements d'objets et de rebondissements, à l'image de cette cuisine transformable où les ustensiles du quotidien sont astucieusement réinventés pour titiller l'imaginaire du spectateur. Une ode à la vie humaine et à son évolution tantôt absurde, tantôt magique pour une joyeuse marche vers l'avenir.

______

« (Une) vraie histoire pour enfants, tonique, imaginative et bien ficelée, une de celles dont la Cie Renards a le secret. Il est vrai que les comédiens, au demeurant excellents, Baptiste Toulemonde et Arthur Oudar, donnent de leur personne. Truffé d'effets spéciaux, de rebondissements, mais aussi de bons sentiments, « Grou !», bien bluffant, multiplie les prises de risques physiques et tient le spectateur en haleine du début à la fin. (…) » La Libre Belgique

© Photo : Michel Boermans? Valérie Burton.

Production : Undessix | Effet Mer. Avec le soutien de la Chambre des théâtres pour l'enfance et la jeunesse, de la Fédération Wallonie- Bruxelles, du Théâtre Mercelis, du Wolubilis, du Théâtre de la Montage Magique (Be), de la Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau, du Hublot à Colombes et de la ville de Canet-en-Roussillon (Fr). Ce spectacle reçoit le soutien d'Occitanie en Scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux 2018 | 2019 et est reçu en pré-achat à l'Albarède de Ganges, au Périscope de Nîmes, aux Scènes Croisées de Lozère (Saint-Chély d'Apcher et La Genette Verte de Florac), au Théâtre Jean Vilar de Montpellier, à la Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau, à la Ville de Castelnau-le-Lez et au Théâtre + Cinéma, Scène Nationale de Narbonne. Ce spectacle reçoit le soutien de la Région Occitanie et de la DRAC Occitanie. Ce spectacle a reçu le Prix de la Ministre de l'Enseignement Fondamental aux Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy 2018.

Site de la compagnie

La Cie Renards / Effet Mer a été fondée par Baptiste Toulemonde et Arthur Oudar. Avec Les pitoyables aventures de Tom Pouce (2012), Bonjour, on est un tsunami (2014) et Boris et les soeurs Sushis (2016), La Cie Renards/ Effet Mer a confirmé sa présence festive et plurielle au sein de la jeune création jeune public francophone.

Ce qui peut aider un jeune à trouver sa voie, c'est son pouvoir de rêve

Cette citation de Boris Cyrulnik synthétise bien notre démarche de travail à l'égard du jeune public.

Depuis notre première création en 2012, nous avons écrit, joué et mis en scène nos spectacles comme des sorties de cadres, pour que la sortie physique, de la structure scolaire ou familiale vers le théâtre soit un véritable événement de sortie du quotidien et des habitudes. Un moment fait d'imaginaire et de plaisir, un temps ou les émotions prennent les rênes et apportent un décalage pour permettre aux plus jeunes de rêver et se construire.
Pour créer nos spectacles, c'est notre propre capacité à rêver qui nous met en marche selon 3 grands axes qui caractérisent notre travail:

La ludicité avant tout. Car c'est elle qui nous met en action. Elle s'exprime par le plaisir d'un jeu communicatif, que nous avons pu affiner au long de notre formation commune à l'INSAS de Bruxelles puis au fil de notre démarche envers le jeune public. Si cette ludicité s'exprime en premier lieu par les mots - le jeu avec eux, leurs assonances et leurs rimes - cette ludicité vient également mettre l'acteur au centre de nos projets et nous invite à mettre l'accent sur la physicalité. L'aspect corporel au sein de notre travail est une manière pour nous de créer une tangente au récit, de raconter autrement.

L'inventivité ensuite, est une démarche qui nous apparaît primordiale à proposer au jeune public. Que ce soit en détournant des objets usuels pour les rendre magique, en proposant une fable polyphonique joué par un comédien ou encore en détournant les codes théâtraux, nous travaillons à provoquer chez le jeune spectateur le désir de se mettre lui- même en action, de devenir inventeur à son tour. Et pour cela nous tenons à lui montrer qu'il est besoin de peu de choses.

Enfin la portée optimiste est sans doute un élément qui caractérise tout particulièrement notre travail. Nos récits, qui sont tous des écritures originales, comportent chacun cette perspective positive et solaire. Cette dimension qui traverse chacun de nos spectacles n'est pas pour autant béate ou aveugle, elle s'inscrit au contraire dans un cadre vivace, où la détresse, le conflit et la peur ont leurs places, mais où le voeu de résilience et l'énergie de vie finissent par prendre le dessus.

Au départ il y a la découverte par Baptiste Toulemonde du livre Brève Histoire du Monde d'Ernst Gombrich. Devenu aujourd'hui une référence, ce livre traverse avec dextérité l'Histoire des Hommes en quelques 300 pages. En lisant ce livre Baptiste a eu la sensation vertigineuse et grisante de voir les siècles défiler entre ses mains. Car c'est avec beaucoup de simplicité et un esprit de synthèse remarquable que Gombrich met en perspective l'Histoire dans ce livre. Il y tutoie et invective directement son lecteur, y emprunte un ton léger, efficace, et nous amène à rêver pour mieux savoir.

De ce plaisir de lecture est née une envie de plateau. L'envie de parler à des enfants, de l'Histoire des Hommes en 50 minutes. Intéresser, éveiller, faire et donner à voir la puissance de nos racines. En ce que cela comporte de beauté, d'absurdité, de hasard et de fascination... Avec cette question en toile de fond: Comment le Passé peut il nous aider à éclairer Aujourd'hui et à envisager Demain?

L'idée, donc, n'est pas de proposer un cours magistral, mais bel et bien d'utiliser l'événement théâtral comme un joyeux espace de curiosité. Nous voulons amener les enfants à se questionner sur notre passé de manière ludique et concrète et que la grande Histoire soit mêlé à la petite pour la vivre et la ressentir.

Pour ce faire Baptiste a imaginé une rencontre improbable entre un homme de Cro-Magnon et un enfant moderne. Charles vient fêter son anniversaire seul dans sa cuisine et fait un voeu en soufflant ses bougies, rituel initié par sa grand-mère, son souhait: Grandir plus vite. Le résultat: Grou! Un homme de Cro-Magnon qui surgit inopinément du four habillé en peaux de bêtes avec une torche enflammée. Le dialogue se noue petit à petit et Charles comprend que Grou n'est pas qu'un drôle de sauvage mais pourrait bien se révéler être un très lointain ancêtre capable de lui faire traverser les Âges…

Le spectacle se mue alors en un grand voyage dans le Temps qui va leur permettre d'assister à la construction des grandes pyramides, se battre et rimer au temps des chevaliers, partager un mammouth, demander conseil à Diou, ou encore discuter sous une pluie d'obus. Ainsi de leurs différences va se tisser entre eux un lien nouveau entre amitié et filiation millénaire, leur apprentissage mutuel amènera Charles à une prise de conscience décisive pour son avenir.

À chaque époque, son attitude, ses codes, ses mystères. Le plaisir de parcourir le Temps est aussi un véritable plaisir de jeu. Tantôt pharaon, tantôt chevaliers, tantôt aventuriers ou cosmonautes... Grou et Charles se jetteront à corps perdu dans les différentes époques.

Depuis nos débuts avec les Renards, nous tendons à mettre en place un travail à la fois inventif et physique. Pour Grou! nous avons cherché les meilleurs «tremplins facétieux» au service des ambiances et des époques que nous traversons grâce aux astuces et aux détournements d'objets. Nous ne cherchons pas à produire un savoir théorique mais bel et bien une expérience sensorielle et émotionnelle. Rendre un tel voyage possible avec peu de choses est primordial dans notre approche théâtrale car cela ajoute au plaisir de l'histoire racontée celui de de l'imaginaire et de la créativité.

Bertrand Nodet, scénographe et costumier, à imaginé pour ce spectacle une cuisine d'apparence très réaliste qui va vite se révéler être truffée d'astuces malicieusement dissimulées. Un homme sort du four, l'évier se transforme en caravelle, une momie se cache dans le frigo… Comme si l'imaginaire avait prise sur les éléments physiques placés en scène, son décor dévoile au fil du spectacle tout son ludisme et sa magie. Ces surprises créatives changent cet espace quotidien en un lieu de tous les possibles et amènent une étonnante vérité au grand voyage de nos héros.

Mais si notre cuisine s'envole depuis l'Egypte antique jusqu'au fond d'un cratère lunaire c'est aussi par le beau travail d'Amélie Géhin (création lumière) et de Guillaume Vesin (création sonore). Tantôt avec force, tantôt avec une grande finesse, lumière et son magnifient conjointement ces bascules magiques depuis la cuisine vers l'imaginaire provoquant dans la salle la sensation d'un véritable voyage dans le temps et l'espace.

Lorsque, en soi-même, on met en perspective tous les événements tantôt incroyables, hasardeux, symboliques et terribles que comporte l'Histoire, on atteint parfois un sentiment de conscience assez déconcertant et pourtant mordant. Nous sommes, nous, ici, au bout de cette file d'événements fascinants qui nous précède.

Nous pensons qu'avec ce spectacle nous sommes dirigés par ce drôle de sentiment. Nous aimerions essayer d'en transmettre l'expérience au jeune public. L'inviter à la curiosité de notre Passé pour mieux construire le Futur et comprendre que sa capacité à changer les choses se joue ici et maintenant.

Au tout début du spectacle, Charles reçoit un carnet de la part de sa grandmère, ce dernier va le suivre lors de son voyage et sera le recueil de toutes ses réflexions et émotions. A la fin du spectacle un carnet similaire est distribué à chaque enfant avec la vocation utopique que chacun « devienne le changement qu'il souhaite voir dans le monde » pour paraphraser Gandhi. Il contient une série de jeux et réflexions autour de notre spectacle ainsi qu'une invitation à ce que l'enfant commence à écrire ses propres « notes pour le futur »…

« Le spectacle repose sur un puissant tandem de comédiens, qui par un jeu très physique, endosse les personnages et les époques. Ils sont également soutenus par une scénographie inventive qui s'appuie sur le réalisme d'une cuisine pour mieux nous surprendre par des « effets spéciaux »…» Journal La Terrasse

« Grou est une pièce géniale qui fait rire intelligemment à tous les âges. Les deux comédiens sont irrésistiblement drôles, en particulier Grou, qui malgré son accoutrement ne tombe pas dans l'excès du cliché, mais incarne parfaitement ce presque encore singe Cro Magnon notre ancêtre cousin. C'est une pièce originale, aux décors joliment traditionnel et désuets pourtant modernes, en forme de conte, le temps d'un rêve. (...) Ici s'expérimentent des bases du vivre ensemble entres personnes venues d'ailleurs. Sous des allures d'histoire pour enfants, une leçon d'humanité. » Theatreenmots.com