SAMEDI 15 FÉVRIER 16H
durée 50 min
RÉSERVER
séances scolaires
jeu 13 fév 10h | 14h30
ven 14 fév 10h | 14h30
LE DRAKKAR
tarif D
THÉÂTRE
JEUNE PUBLIC
dès 8 ans
Goûter offert à l'issue de la représentation !

Piletta ReMix

LE COLLECTIF WOW !

Bienvenue dans les coulisses d'une création radiophonique !

Piletta ReMix est à la fois un spectacle et une plongée dans les secrets de fabrication d'une fiction radiophonique. Cinq acteurs, bruiteurs, mixeurs, électro-musiciens donnent vie à treize personnages. Ils nous entraînent dans une fable noire et pourtant drôle qui se joue des peurs des enfants et du monde des grands. C'est l'histoire d'une petite fille intrépide de 9 ans et demi qui part à la recherche du remède censé sauver sa grand-mère malade, la fleur de « bibiscus ». Pendant son voyage, elle va affronter ses peurs et les dangers d'un monde qui lui est inconnu. Les boîtes à rythmes, samplers et autres machines fabriquent la musique en directe à partir des voix, des bruitages et des ambiances créées sur scène. Le rythme est vertigineux et la magie de la radio fonctionne à bloc.
C'est équipé de casques qu'on suit l'histoire de Piletta. On en sort les oreilles décoiffées et l'imaginaire tout ébouriffé !

« Une fiction radiophonique galopante, qui nous fait l'effet d'une thalassothérapie des oreilles, d'un massage auditif à vous friser la feuille. » Le Soir

Musique live Sébastien Schmitz ou Thomas Forst. Mise en ondes Michel Bystranowski ou Jonathan Benquet. Interprétation Emilie Praneuf ou Amélie Lemonnier, Florent Barat ou Arthur Oudar ou Gaspard Dadelsen, Benoît Randaxhe ou Sylvain Daï ou Louis Devillers.

Production : Collectif Wow ! Collaboration : MoDul asbl – structure d'accompagnement, et réalisée avec l'aide du ministère la Fédération Wallonie-Bruxelles – direction du Théâtre et du Fonds d'Aide à la Création Radiophonique. Soutiens : Centre culturel Jacques Franck, Woluculture, de la Compagnie Victor B, de Wallonie-Bruxelles International.

© photo : Anthony Abbeloos

Site de la compagnie

Piletta Remix c'est...

une fiction radiophonique live. C'est du théâtre pour les oreilles ou de la radio pour les yeux. Ou les deux. 

un conte initiatique qui voit son héroïne braver tous les dangers d'un monde qui lui est inconnu, le monde des adultes, pour sauver sa grand-mère malade. 

une histoire à écouter et à voir,  pour découvrir les coulisses d'une création radiophonique.

une fable noire et pourtant drôle qui se joue des peurs d'enfants et du monde des grands.

une performance d'acteurs, bruiteurs, électro-musiciens, mixeurs qui donnent vie à 13 personnages sous les aléas du direct.

Au départ, « Piletta » était un texte en prose qui aurait pu rester une histoire « à lire », mais quelque chose nous disait qu'il fallait la mettre en voix et en mouvements, peut-être. Nous avons d'abord pensé en faire une pièce de théâtre, jusqu'à ce que son indéniable oralité et un heureux concours de circonstances nous poussent à l'évidence : nous en ferions une fiction radiophonique.

Alors nous avons réalisé « Piletta Louise », notre première fiction radio, enregistrée, radiodiffusée et gravée sur cd. Une fois créée, ce genre de production vous échappe, elle est lancée sur les ondes, offerte à l'audience et poursuit son chemin sans vous et sans vous donner beaucoup de nouvelles (à la différence du théâtre où l'on partage directement avec le public dont on connait l'avis dès que le rideau tombe). «Piletta» a donc voyagé seule – de diffusions hertziennes en lecteurs cd – pendant quelques années, jusqu'à ce que, en 2015, un festival nous donne carte blanche pour une performance live et que nous proposions de présenter une fiction radiophonique en direct et en public.

C'était l'occasion pour nous de rattraper « Piletta Louise » et de lui donner une nouvelle vie, un nouveau son, et du corps !, en créant « Piletta ReMix ».

Alors que la version originale comptait une dizaine de comédiens, des bruitages et habillages préenregistrés, le tout dans un univers musical folkrock, ici, tout (ou presque) se fait à cinq et en direct : narration, chansons, ambiances, bruitages, mixage et musique. Pour ce « ReMix » nous avons opté pour une création musicale électronique car les boites à rythmes, samplers et autres petites machines et logiciels nous permettent de fabriquer la musique en live en partant des voix, bruitages et ambiances créés sur scène.

Dans « Piletta ReMix » tout est fait pour et par le son, ce qui nous permet de jouer avec les perceptions. On entend ce qu'on voit mais aussi ce qu'on ne voit pas. Peu à peu le décalage se crée et l'on voit aussi ce qui ne s'entend pas.

Les voix se multiplient, se transforment. Les objets détournés se mettent à chanter et le récit est lancé sur les ondes qui se dénudent peu à peu pour montrer l'envers du décor et partager le mystère de la fiction sonore avec des auditeurs-spectateurs complices de la création. Car eux aussi sont équipés d'un casque qui leur permet de profiter au mieux de la magie de la mise en ondes, car cela nous permet de les immerger complètement dans la puissance du son, en racontant l'histoire à l'oreille de chacun, dans une intimité inédite : l'intimité collective.

Si, à l'origine, l'idée d'explorer le médium sonore nous est venue d'une impulsion un peu folle (nous posant d'ailleurs un beau challenge : appréhender un média que nous connaissions peu, que très peu d'entre nous avaient déjà pratiqué) ; nous avons vite pris conscience de sa puissance, de sa propension à ouvrir l'imaginaire et de son absolue nécessité en ces temps de dictature de l'image.

Orson Welles disait que « la différence entre la radio et le cinéma, c'est qu'à la radio l'écran est plus grand », et nous le vérifions à chacune de nos créations sonores. C'est une réjouissance de voir l'engouement d'une audience pour cette forme de narration qui redevient peu à peu populaire et que le public (re)découvre ces dernières années – comme un trésor longtemps oublié au fond d'un grenier, qu'on dépoussière et ré-apprend à aimer, jusqu'à ne plus pouvoir s'en passer.

Piletta est une fille de neuf ans (et demi!) qui vit dans une petite maison, au milieu de la campagne, avec son père et sa grand-mère, Hannah, qui depuis quelques jours n'est pas très en forme.

Un soir, Piletta écoute aux portes et surprend une conversation entre son papa et le médecin du village. Elle ne saisit pas tout mais assez pour comprendre que l'heure est grave. Il n'existe qu'un remède miracle pour sauver sa grand-mère malade : la fleur de Bibiscus.

Une fleur rare et éphémère qu'on ne trouve que sur la colline de Bilipolis, et qu'il faudra se procurer avant la prochaine pleine lune. Qui est dans trois jours !

Étonnée du peu de cas que fait son père de cette terrible nouvelle, notre héroïne décide de partir elle-même, et tout de suite, à la recherche de la fleur antidote, bravant ses peur et les dangers de la nuit et du monde inconnu qui s'ouvre à elle.

« c'est une invitation tendue par les artistes au public : créer par le son, pour la beauté du son. c'est un feu d'artifice qui se trame dans la pénombre. un univers d'enfant loin d'être enfantin, où l'on apprend que les adultes, eux, sont des trouillards. 'piletta remix' est une pièce qui joue d'une sensibilité toute lyrique, grattant la corde fine des sentiments et des perceptions. un petit bijou sincère et technique. » Lola Salem, i/o Gazette

« bel enthousiasme aussi pour 'piletta remix', une proposition originale du collectif wow! qui apporte aux rencontres un vent de renouveau bienvenu et qui, la belle idée, met la radio à l'honneur. {…} les trois comédiens, l'électro musicien et l'ingénieur du son qui jouent les personnages, bruitent les décors et mixent en direct tout en donnant l'impression de réellement s'amuser. comme s'il y avait à la radio, une liberté de ton qui n'existe nulle part ailleurs. régénérant. » Laurence Bertels, La Libre