Spectacle annulé
DSN - Dieppe Scène Nationale est fermée au public en application des mesures gouvernementales. Nous sommes contraints d'annuler la représentation de ce spectacle.

Dim. 21 février

10h30 | Durée 1h20

Le Drakkar
Tarif A

Théo Ceccaldi Trio

CAFÉ CURIEUX : CONCERT

Un jazz de chambre créatif, sous l'influence de Django Reinhardt.
______

On ne choisit pas impunément de constituer un trio à cordes quand on est musicien de jazz, sans qu'immanquablement à un moment ou à un autre vienne planer sur la musique que l'on invente l'ombre immense de Django Reinhardt. C'est ce qui s'est passé pour le Théo Ceccaldi Trio, formation virtuose tout en équilibre instable, plus habituée jusque-là à arpenter avec frénésie les territoires arides et peu balisés de l'improvisation libre la plus radicale, qu'à se laisser griser au lyrisme canaille d'un violon tzigane propulsé sur coussin d'air par une pompe rythmique endiablée… À partir de compositions originales et de reprises amoureusement réinventées, la petite formation, avec son orchestration juste assez déviante par rapport aux canons de la tradition, trouve ici constamment la bonne distance par rapport à son illustre modèle. Passant avec allegria d'un lyrisme échevelé à l'énergie communicative, empruntant les attendus du jazz manouche pour tout à la fois en magnifier les vertus et réactualiser les codes, le Théo Ceccaldi Trio démontre ici l'absolue liberté de son inspiration.

______

Révélation de l'année Victoires du Jazz 2018 ;
Artiste français de l'année Jazz Magazine 2017 ;
Révélation de l'année 2014 Jazz Magazine ;
Lauréat Jazz Migration 2014.

______

« Le trio réussit brillamment son pari de rendre hommage à la modernité intacte des propositions de Django tout en déclinant ses propres qualités. C'est une totale réussite. » Jazz Magazine

AVEC CAFÉ ET VIENNOISERIES
l'équipe de DSN vous accueille dès 10h. annulé

Violon Théo Ceccaldi. Guitare Guillaume Aknine. Violoncelle Valentin Ceccaldi.
Production : Brouhaha, Full Rhizome. Coproduction : L'Estran – Scène de la ville de Guidel, festival Jazz sous les Pommiers, Scène Nationale d'Orléans. Partenaire : Le Comptoir (Fontenay-sous- Bois). Aides spectacle : Adami, Spedidam, CNV, Conseil Régional de Bretagne. Aides disque : Adami, SCPP, FCM, Spedidam. Théo Ceccaldi est artiste associé de la Maison de la musique de Nanterre.

© photo : Sylvain Gripoix

Site de la compagnie

Elu « Révélation française de l'année 2014 » par Jazz Magazine, puis « Musicien Français de l'année 2016 » par Jazz Magazine, THEO CECCALDI s'impose aujourd'hui avec sa Victoire du Jazz 2017 « Révélation de l'Année » comme l'une des voix les plus singulières de la nouvelle scène jazz européenne.

En développant un discours d'une grande subtilité de nuances, cherchant constamment à concilier fougue, lyrisme et sophistication formelle, Théo a véritablement trouvé sa voix en 2010 en créant un trio original faisant le lien entre la tradition chambriste occidentale et l'improvisation.

Le Théo Ceccaldi Trio a depuis confirmé tout le bien qu'on pensait de lui en signant coup sur coup deux disques pour le label Ayler Records, et en remportant le dispositif de Tournée Jazz Migration 2014 de l'AJC. Membre fondateur du bouillonnant collectif orléanais Tricollectif, le violoniste participe par ailleurs activement à une série de formations parmi lesquelles le quartet La Scala, la Loving Suite pour Birdy So du pianiste Roberto Negro (avec Elise Caron) et le Power Trio In Love With du batteur Sylvain Darrifourcq. Plébiscité par ses pairs, Théo Ceccaldi a intégré en 2014 l'ONJ d'Olivier Benoit, le quatuor à cordes de musiques improvisées iXi de Régis Huby et Guillaume Roy, le quartet franco-allemand qÖÖlp avec les Berlinois Christian Lillinger et Ronny Graupe, le trio européen Velvet Revolution de Daniel Erdmann, ainsi que le nouveau tentet de Joëlle Léandre Can You Hear Me ?.

Par ailleurs, Théo compose et arrange pour le Grand Orchestre du Tricot, un répertoire de chansons de Lucienne Boyer, divine interprète des années folles, et s'illustre dans le ciné-concert Petite Moutarde aux côtés d'Alexandra Grimal, ou dans le duo Danse de salon avec Roberto Negro. Il se prête également avec plaisir au jeu des rencontres improvisées et invitations, notamment aux côtés de Louis Sclavis, Fred Pallem, Michel Portal, Vincent Courtois, Daniel Humair, Bruno Chevillon, Paolo Fresu, Eve Risser, Akosh.S, Andy Emler, Emile Parisien, Michele Rabbia ou Elise Dabrowski.

En 2018, Théo, sorte de Paganini Dada post-industriel, boulimique de rencontres et de musique, lève le pied pour se concentrer sur le détonnant projet Freaks. Des créatures survoltées, haletantes, planantes, pulsantes, zappantes qui forment son tout nouveau combo mi-Punk mi-Câlin.
En 2019, Théo a sorti sur Brouhaha, son propre label, un album en duo avec Roberto Negro (Montevago) et un autre avec son trio (Django), à suivre…

Musicien autodidacte, GUILLAUME AKNINE intègre le conservatoire de Paris en 2005 dans la classe de David Patrois, puis rejoint le CNR de Paris jusqu'en 2010. Il a eu la chance d'étudier avec Manu Codjia, Daniel Humair, Dominique Pifarély, Marc Ducret, Joëlle Léandre... lors de master class ou de stages.

C'est en 2010 qu'il rencontre Théo et Valentin Ceccaldi, rencontre qui donnera lieu à la création du Théo Ceccaldi trio. 1er Prix du Tremplin Orleans'Jazz 2011. Leur premier disque (sorti sur le label Ayler Records en 2012) est élu «Révélation JazzMagazine». Le deuxième opus du trio agrémenté de la contrebassiste et vocaliste Joëlle Léandre sorti en Novembre 2013, également sur Ayler Records, a reçu la distinction «Choc Jazzman» et «élu Citizen jazz», lauréat du dispositif « Jazz Migration » 2014 de l'AJC. Il cofonde en 2012 le TRICOLLECTIF, collectif Orléanais qui promeut les musiques improvisées dans toutes ses formes. Collectif au sein duquel il joue dans de nombreuses formations aux esthétiques variées : TOONS « **** Jazzman » pour son disque 7 nains , Jericho Sinfonia : grand orchestre dirigé par Christophe Moniot, ATOMIC SPOUTNIK : spectacle musical de Valentin Ceccaldi avec André Robillard. Il participe aussi l'aventure du tentet du Joelle léandre « Can you ear me? »(Création Musica/Jazzdor), qui sortira un nouveau disque sur Ayler Records en 2016. Il travaille sur deux projets en tant que leader actuellement : Harvest et Das Schloss : deux petites formes, ainsi que sur une création Géante avec le Tricollectif & la Compagnie des Veilleurs Il collabore régulièrement avec le monde du spectacle vivant : cirque et théâtre. (collectif Kytach, Les oiseaux).

Violoncelliste, improvisateur et compositeur, VALENTIN CECCALDI (né en 1989) développe une approche singulière de son instrument en termes d'énergie, de nuances et de timbres.

Il co-fonde en 2012 le TRICOLLECTIF, collectif d'artistes regroupant musiciens, auteur et vidéaste. Il participe à de nombreux projets au sein de ce collectif comme THEO CECCALDI TRIO, FREAKS, MILESDAVISQUINTET!, IN LOVE WITH, GARIBALDI PLOP, LA SCALA, etc...Très sensible à la pluridisciplinarité dans l'art il crée en 2015 le spectacle ATOMIC SPOUTNIK, épopée inter-stellaire pour l'Orchestre du Tricot et André Robillard, figure de l'art brut. Cette même année il écrit, à Ouagadougou, la musique de La Tempête de W. Shakespeare mise en scène par Thierry Roisin. Il a eu la chance de se produire auprès de Joëlle Léandre, Jim Black, Louis Sclavis, Luis Lopes, Josef Nadj, Olivier Benoit, Akosh S., Sylvie Courvoisier, Samuel Blaser, Bart Maris, Johnny Clegg.

« L'album est une merveille.  » Le Monde

« Voici donc Théo, Valentin et le guitariste Guillaume Aknine céder à la mode du jazz musette, sauf qu'évidemment ces trois histrions se font un devoir d'honorer autant qu'ils dépoussièrent avec une fougue aussi lyrique que rythmique. Derrière la virtuosité se cache un nouveau romantisme. Alors ça swingue et ça rock, ça casse et ça recolle, ça prend son temps ou la tangente, ça s'accélère et ça revient au bercail comme si la musique était de toujours.» Mediapart