Ven. 18 décembre

19h | Durée 1h
RÉSERVER
Séance scolaire
Jeu. 17 déc. 14h

Grande Salle
Tarif A

Nuova Barberia Carloni

CIRQUE MUSICAL | DÈS 6 ANS
Teatro Necessario

Gaieté contagieuse, intelligence et talent, un spectacle euphorisant !
______

Trois barbiers loufoques reprennent un vieux salon de coiffure, bien déterminés à lui redonner son lustre d'antan, lorsque les barbiers chantaient, jouaient d'un instrument de musique, servaient à boire, conseillaient, divertissaient tout en rasant et coupant les cheveux des clients. À la fois sorciers et docteurs, ce sont de véritables artistes du cuir chevelu décidés à soigner à coup de lotions n'importe quel problème. Le client en ressortira propre, lisse, le corps régénéré et l'esprit ressourcé !
Tous les trois, tantôt clowns, acrobates et musiciens, vont donner vie à un spectacle gestuel subtil qui abolie les frontières entre les disciplines. Impossible de distinguer le moment où le théâtre laisse la place au cirque, à la danse et à l'invention gestuelle, ce qui n'est pas sans évoquer la pantomime ou le gimmick comique. Sur le fond, il y a une touche de mélancolie et de nostalgie pour ces salons de barbiers d'antan, qui étaient des lieux de rencontres et de détente, de bavardages et de confidences…

______

« Petits et grands se sont amusés avec l'exhilarant Nuova Barberia Carloni des italiens Teatro Necessario. Le bouche à oreille a fait que les gens ont tenté d'assister au spectacle en encerclant la clôture, spectacle qui s'est avéré être une des étoiles les plus brillantes de la Foire. » El Pais

SCÈNE OUVERTE
avant le spectacle
______
Par les élèves de l'École de Musique Francis Poulenc d'Offranville.
➔ 19h | Bar de DSN | Entrée libre

Mise en scène Mario Gumina. Jeu Leonardo Adorni, Jacopo Maria Bianchini, Alessandro Mori. Création lumières Dario Andreoli. Costumes Patrizia Caggiati. Scénographie Lab TbB – Paolo Romanini. Peintre décorateur Patrizio Dall'Argine. Assistant chorégraphies Fabrizio Giannini.

© photo : Pierangela Flisi

Site de la compagnie

Teatro Necessario est une compagnie de cirque professionnelle italienne (Colorno, PR), composée de trois artistes – clowns, acrobates et musiciens à la fois. Depuis sa création en 2001, elle produit et diffuse des spectacles qui combinent l'univers du cirque et du théâtre, en laissant une large place à la musique.
La compagnie a donné à ce jour des centaines de représentations à travers le monde. Elle est également en charge de la direction artistique du festival international de cirque et de théâtre de rue, Tutti Matti per Colorno (XII édition en 2019).

Ses artistes ont un profil varié et éclectique, du fait de leurs formations et expériences diverses dans le théâtre, le cirque et la musique. La spécificité de leurs productions est l'effacement des frontières entre des disciplines différentes, le choix d'une narration subtile et parfois impalpable, faite non pas de mots mais de gestes, l'impossibilité de distinguer à l'intérieur d'un même spectacle le moment où le théâtre termine pour laisser la place au cirque, là où commencent la danse et l'invention gestuelle, qui n'est pas sans évoquer la pantomime ou le gimmick comique.
Les spectacles sont adaptés à tout type de public grâce à l'universalité de la langue, ce qui vaut à la compagnie d'être programmée dans des festivals de cirque et de théâtre ainsi que de musique et de théâtre jeune public.

Teatro Necessario a donné à ce jour des centaines de représentations à travers le monde et il a reçu plusieurs prix et distinctions en Italie et à l'étranger dans les domaines du cirque et du théâtre de rue:

« Installés tout autour des artistes, ce sont les spectateurs qui définissent le périmètre de jeu. Ils font donc d'emblée partie intégrante du spectacle. Ils sont les clients des trois aspirants barbiers qui se démènent sur le plateau pour résoudre toutes sortes de problèmes capillaires. Car s'ils font tout pour ressembler à des barbiers, les trois excentriques sont aussi un peu sorciers. L'art du shampoing, du peigne et du ciseau, chez eux, relève autant de la magie que de l'acrobatie. C'est un spectacle total, duquel, promettent-ils, le public « sortira propre et lisse, régénéré dans le corps et élevé dans l'esprit ». » Journal La Terrasse

« Acrobaties, scénographie remplie d'astuces et de gadgets, musique, tout y passe. Mais surtout, la principale qualité de l'équipe du barbier Carloni est cette espèce de bonhomie joyeuse, cet art consommé de ne pas laisser une seconde de répit en enchaînant les gags. Burlesque et frais […]"Nuova Barberia Carloni" a bien marché à l'étranger et particulièrement en France. » Sud Ouest

« Entre théâtre gestuel, acrobatie et clown, le spectacle "Nuova Barberia Carloni" séduit petits et grands. Les artistes italiens du Teatro Necessario rivalisent d'ingéniosité et de souplesse pour faire rire les enfants. » Citizen Kid

« Un jeu précis de postures, des jeux muets, des épreuves d'agilité et d'ingéniosité, des pirouettes et d'exilarantes sourprises. Cohérents à leur poétique et à leur façon de vivre la scène, voici alors pour "Barbieri" (...) un très grand succès d'applaudissements, des enfants et des adultes enthousiastes, des rires et de chaleureuses reconnaissances en salle, une gaieté belle et contagieuse, du cirque, du cabaret et de la variété au même moment. Du théâtre ! » Gazzetta di Parma (ITALIE)

« une comédie efficace et bien équilibrée qui fonde ses racines dans le riche terreau du théâtre de rue, auquel les trois artistes sont inéxtricablement liés, du fait de leur spectacle 'Clown in libertà'. Rien d'étonnant alors si dans 'Barbieri' il y a de la musique, beaucoup de musique, et des acrobaties, évidemment, ainsi que ce jonglage bizarre qui se situe là où convergent la gestualité introvertie du mime et l'incroyable voracité gestuelle du clown » L'Informazione (ITALIE)

« Les trois improbables perfomers, qui s'alternent dans les rôles de client et du barbier, et à l'occasion aussi d'arracheur de dents, divertissent avec leurs instruments de musique (trompette, trombone, violoncelle, clarinette, percussions et guitare) , en faisant jaillir la vie dans toutes ses formes : l'attente, le travail, les difficultés, le rire, le partage… » Giornale di Brescia (ITALIE)