REPRISE DE LA QUINZAINE DES RÉALISATEURS

DU 11 AU 25 SEPTEMBRE

Section parallèle du festival de Cannes créée par la Société des réalisateurs de films (SRF) après l’édition mouvementée de mai 68, « la quinzaine » est indépendante, libre et non compétitive. Depuis sa création, cette sélection a permis la diffusion des premiers films de Herzog, Fassbinder, Oshima, Scorsese, Loach, Jarmusch, Haneke, Sofia Coppola… Grâce à l’opération « Le meilleur de la Quinzaine », vous allez découvrir les dernières pépites dénichées lors de l’édition 2022 (4 films dont 3 en avant-première) et peut-être aussi les grands noms du cinéma de demain.
Tarifs habituels

14 > 20 septembre

Les Cinq Diables

FILM FRANÇAIS DE LÉA MYSIUS | 2022 | 1H35
AVEC ADÈLE EXARCHOPOULOS, SALLY DRAME, SWALA EMATI

____________
Vicky, petite fille étrange et solitaire, collectionne les odeurs dans des bocaux étiquetés avec soin. Quand Julia, la soeur de son père, réapparaît, elle se lance dans la confection de son odeur. Elle va découvrir les souvenirs enfouis de son village, de sa famille et de sa propre existence...

HORAIRES

14 > 20 SEPTEMBRE
mercredi 20:45
samedi 16:30
dimanche 14:30
mardi 16:30 D

EXTRAITS DE PRESSE
“Les cinq diables” est un impressionnant récit des origines conjugué à une saga de l’intime et une vibrante histoire d’amour (retrouvé). Déployé dans une forme impressionnante, le film ne cesse de négocier entre maîtrise et lâcher prise et parvient à se libérer de ses propres chaînes. Les Inrockuptibles
Passé et présent s’entrelacent alors en une passionnante mosaïque dont la mise en relation des pièces dispersées conduit à un hymne émouvant à l’amour et à la libération des corps et des esprits. Positif
Dans un village de montagne, une petite fille est dotée d’un don qui lui permet, grâce aux odeurs, de remonter dans le passé de ses parents. La scénariste et réalisatrice Léa Mysius, révélée en 2017 avec Ava, signe un second film envoûtant autour des relations mères-filles et de l’acceptation de sa différence. La Croix
On a l’impression d’assister à la rencontre de Stephen King et de Céline Sciamma devant cet étrange film, mélange de conte fantastique et de drame naturaliste. Audacieux et dense, il déroute autant qu’il envoute par ses partis pris narratifs et son style affirmé. Le Journal du Dimanche
Un film original et intrigant, porté par la formidable Adèle Exarchopoulos. Elle
Drame intime et fantastique, le deuxième film de Léa Mysius parle d'amour et d'invisible, de choix et d'inéluctable. À hauteur d'enfant. Bande à part.