Du 1er au 7 septembre

Journal de Tûoa

DIARIOS DE OSTOGA
FILM PORTUGAIS DE MIGUEL GOMES, MAUREEN FAZENDEIRO | 2021 | 1H38
AVEC CRISTA ALFAIATE, CARLOTO COTTA, JOÃO NUNES MONTEIRO
QUINZAINE DES RÉALISATEURS, CANNES 2021

« Voici un des premiers témoignages directs sur le confinement. Il prend la forme, tombant sous le sens, d'un journal du confinement général portugais instauré en août 2020, en même temps que de la chronique de son tournage – rien de tel qu'une petite mise en abyme alors qu'on se tient au bord du gouffre. Pour l'argument, voici donc quelques amis bloqués dans une maison de campagne lorsque la catastrophe survient. Il apparaît bien vite à la troupe qu'un film doit être fait sur cette expérience collective hors du commun… » Le Monde

HORAIRES

1er > 7 SEPTEMBRE
mercredi 16:30
jeudi 18:30
samedi 18:30
dimanche 16:30
mardi 18:30 D

Dossier de presse
EXTRAITS DE PRESSE

Dans un cinéma qui ne ressemble qu'à lui-même, Maureen Fazendeiro et Miguel Gomes inventent une forme libre, particulièrement en prise le contemporain. Les Inrockuptibles
beaucoup de la séduction sécrétée par ce film – qui, de séduction, est aussi gorgé et saoul qu'un fruit trop mûr – tient précisément à son choix de surfer sur la pesanteur de l'époque en état de pure apesanteur, de sonder le cataclysme généralisé depuis l'amère douceur d'un cocon en été, de traiter le caractère majeur du désastre sur un mode résolument mineur. Libération
Improvisation et herbes folles d'un côté, coup de force formel de l'autre. Cahiers du Cinéma
Malgré des passages un peu lâches, ce film réalisé par Michel Gomes (Tabou, Les Mille et Une Nuits) et sa compagne, Maureen Fazendeiro, délivre une forme de jeu poétique, antidote salutaire à l'enfermement. Télérama
C'est bien l'horizon du film : le jeu avec les différents degrés de fiction sert de prétexte au divin plaisir de voir la lumière du jour ou des spots colorés changer sur les visages des acteurs. Critikat.com
Compte-rendu à rebours d'un mois d'août entre réalité et fiction, ce "Journal", jeu de l'oie ludique et luxueuse collection de moments d'étrangeté et de beauté, donne le sentiment d'assister au réveil du cinéma au sortir du coma du confinement. Hautement stimulant. Les Fiches du Cinéma