Les 15 et 18 septembre

MERCREDI 15 À 18H30, SÉANCE SUIVIE D'UNE CONFÉRENCE DE YOURI DESCHAMPS, RÉDACTEUR EN CHEF DE LA REVUE ÉCLIPSES.

Le ciel est à vous

FILM FRANÇAIS DE JEAN GREMILLON | 1944 | 1H44
AVEC MADELEINE RENAUD, CHARLES VANEL

France, 1944. Pierre Gauthier, garagiste, est exproprié, son atelier devant céder la place à un terrain d'aviation civile. Il sent alors renaître en lui sa vieille passion. En cachette, il se remet à voler et organise des baptêmes de l'air. Thérèse, son épouse, va aussi fortuitement faire connaissance avec le plaisir de voler. Le couple entreprend alors de réaliser le rêve de Thérèse : battre le record féminin de vol aérien...
« Le film, qui s'inspire de l'exploit authentique de l'épouse d'un garagiste de Mont-de-Marsan, suscita une polémique. Certains y virent une apologie des valeurs pétainistes. D'autres, un appel à l'évasion, donc à la Résistance. Aujourd'hui, on est surtout sensible à l'univers de Grémillon. Son humilité devant la grandeur des coeurs simples. Sa façon intimiste de les exalter. De les regarder au plus près. » Télérama

Du 15 au 21 septembre

« PLAY IT AGAIN ! »

LES FILMS D'HIER DANS LES SALLES D'AUJOURD'HUI.
Une sélection de grands films d'aventures français à (re)découvrir en version restaurée : Jean Gabin, Madeleine Renaud, Pierre Richard ou Georges Méliès vous entraÎnent en Espagne, en Amérique du sud, dans les airs ou sur les mers.

https://www.festival-playitagain.com

HORAIRES

15 > 21 SEPTEMBRE
mercredi 18:30 CONFÉRENCE
samedi 18:30 D

EXTRAITS DE PRESSE

Tourné en pleine guerre, dans des situations difficiles, il exalte une sorte d'héroïsme tranquille qui tranche radicalement avec la lâcheté ambiante de la France de l'Occupation. L'ivresse des airs, pour ce cinéaste de la mer, c'est bien sûr une manière de transcendance du réel, un envol dans tous les sens du mot. Mizoguchien sans le savoir, Grémillon donne à ses personnages un tremblement existentiel qui tranche sur la grisaille étudiée d'une photographie volontairement vieillotte. Ici, le ciel crachote au-dessus d'un duo idéalement complice, joué par l'un des plus beaux couples de l'histoire du cinéma, Charles Vanel et Madeleine Renaud. Louis Skorecki, Libération