Du 25 mai au 4 juin

Samedi 28 mai

2=1 « ANIMATION JAPONAISE »

DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN !
AVEC LE ROI CERF (20H30) + JUJUTSU KAISEN O (23H)
EN VERSIONS FRANÇAISES
BAR OUVERT DE 20H À 23H : BOISSONS ET PETITE RESTAURATION.

Le Roi cerf

SHIKA NO Ō
FILM D'ANIMATION JAPONAIS DE MASASHI ANDO & MASAYUKI MIYAJI | 2022 | 1H53

Van était autrefois un valeureux guerrier. Vaincu par l'empire de Zol, il est désormais prisonnier, esclave dans une mine de sel. Une nuit, la mine est attaquée par une meute de loups enragés. Seuls rescapés du massacre, Van et une fillette parviennent à s'enfuir…

HORAIRES

mercredi 14:30
jeudi 14:30
vendredi 16:30
samedi 20:30 2=1 + BAR
dimanche 14:30

mercredi 14:30
samedi 14:30 D

Dossier de presse
EXTRAITS DE PRESSE

Ce pitch aux accents écologiques n'est pas sans rappeler celui de Princesse Mononoke d'Hayao Miyazaki, tout comme l'animation belle, fluide et soignée d'ailleurs. CinemaTeaser
« Puisse ce pays sourire aux orphelins », soupire un personnage qui, mis face aux calamités de son temps, se prend à espérer un avenir meilleur. Au sein du genre fantasy où c'est souvent la course à qui sera le plus cynique, ce discours optimiste contribue à rendre Le Roi Cerf encore plus précieux. Première
Le film commence dans les ténèbres, avec des scènes très violentes, et s'illumine ensuite un peu, grâce notamment au personnage de l'adorable Yuna. À travers un scénario complexe et quelques longueurs, il embarque le spectateur dans un voyage épique, marqué par la folie guerrière des hommes et la dangerosité de la nature. Le Parisien
Fort d'un univers aussi complexe que riche, Le Roi Cerf déploie un récit qui saura passionner les spectateurs désireux de s'immerger dans une mythologie singulière. Ecran Large
Aussi beau que prenant, Le Roi cerf est un excellent film qui permet à Masashi Ando d'entamer sa carrière sous de bonnes augures. S'il est un poil dense et nécessite une certaine implication, c'est au service d'un univers solide dont on regrette qu'il ne durera que deux heures tant il a à offrir. IGN France