Du 11 au 31 mai

Nitram

FILM AUSTRALIEN DE JUSTIN KURZEL | 2021 | 1H52
AVEC CALEB LANDRY JONES, ESSIE DAVIS, ANTHONY LAPAGLIA
PRIX D'INTERPRÉTATION MASCULINE, CANNES 2021

En Australie dans les années 90, Nitram, un adolescent perturbé, vit chez ses parents, entre solitude et frustration. Alors qu'il propose ses services comme jardinier, il rencontre Helen, une héritière marginale qui vit seule avec ses animaux. Ensemble, ils se construisent une vie à part…
Interdit aux moins de 12 ans

HORAIRES

mercredi 16:30 | 20:45
jeudi 17:00 | 20:45
vendredi 16:30 | 18:30
samedi 16:30 | 20:45
dimanche 16:00
mardi 20:45

jeudi 16:30 | 20:45
vendredi 14:30 | 18:30
samedi 16:00
dimanche 16:30
mardi 18:30

mercredi 16:30
jeudi 20:45
vendredi 18:45
samedi 16:30
mardi 18:30 D

Dossier de presse
EXTRAITS DE PRESSE

Un drame glaçant, dont la tension monte progressivement. Le Parisien
Justin Kurzel suit avec délicatesse les déambulations tragicomiques de son antihéros, interprété par un acteur en état de grâce. Les Inrockuptibles
Une étude de personnage complexe et perturbante. Caleb Landry Jones a bien mérité son Prix d'Interprétation à Cannes. CinemaTeaser
Nitram est incarné par le comédien américain Caleb Landry Jones (remarqué, entre autres, dans Get Out, de Jordan Peele, ou encore 3 Billboards, les panneaux de la vengeance, de Martin McDonagh), si dérangeant, si formidable dans son opacité poisseuse qu'il a amplement mérité son prix d'interprétation à Cannes en 2021. Télérama
Les frustrations montent de toutes parts dans une tension sans relâche qui rive le spectateur à l'écran. Positif
Justin Kurzel livre encore un drame hyper-solide avec Nitram, histoire glaçante des origines de la violence d'un marginal (Caleb Landry-Jones dingue) appuyée par la noirceur caractéristique du cinéma indé de l'Australien et évitant habilement le danger du sensationnalisme. Ecran Large
Le film de Justin Kurzel fait songer à Bowling for Columbine de Michael Moore, enquête sur la violence provoquée par les armes à feu aux États-Unis, Oscar du Meilleur film documentaire, partant de la tragédie du lycée Columbine dans le Colorado en 1999. Dernières Nouvelles d'Alsace
Ce film est inspiré d'un tragique fait divers. Il saisit parce qu'il laisse le sentiment d'un gâchis humain qui aurait pu être évité et touche pour son portrait d'une forme de monstruosité regardée avec empathie et sans jugement moral facile. Transfuge