Du 19 au 25 janvier

FESTIVAL TÉLÉRAMA

Pour voir ou revoir six des meilleurs films de 2021 et découvrir un grand film en avant-première.
3€50 la séance (sur présentation du « pass » à découper dans Télérama ou à télécharger sur télérama.fr). Tarifs habituels sans le « pass télérama ».

Les 19 et 23 janvier

Compartiment N°6

HYTTI NRO 6
FILM FINLANDAIS DE JUHO KUOSMANEN | 2021 | 1H47
AVEC SEIDI HAARLA, YURIY BORISOV
GRAND PRIX, CANNES 2021

Une jeune Finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu…
« Compartiment N°6 réussit à nous raconter cette histoire invisible qui le rend si bouleversant et énigmatique : comment les kilomètres avalés dans la steppe russe dépouillent les identités de leurs assignations intimes et sociales pour arriver à une connexion pure et atemporelle entre deux êtres. » Les Inrockuptibles

HORAIRES

19 > 25 JANVIER
mercredi 18:30
dimanche 14:30 D

EXTRAITS DE PRESSE

L'air de rien, un très grand film. CinemaTeaser
Le deuxième long-métrage du Finlandais Juho Kuosmanen, Grand Prix au Festival de Cannes, séduit par sa simplicité et sa gracieuse justesse. Le Monde
Au fil du voyage, dans cette Russie enneigée des années 90, qui dégèle lentement, et où il n'y que les messages manuscrits et les téléphones à cadran pour rester en contact – ou ne pas se perdre à jamais –, un très beau film s'invente. Télérama
Compartiment n°6 rentre sous la peau parce qu'il a la délicatesse d'être anti virtuose, non compliqué. Tranquillement grâcieux dans sa manière d'avaler toujours plus de distances, s'enfoncer de plus en plus loin chaque fois qu'on croit avoir atteint les limites d'un pays et du monde. Libération
Ode à la beauté du monde et à l'envie d'ailleurs, ce joli film bénéficie aussi de deux acteurs fantastiques qui donnent à ce conte vaporeux une densité romanesque très séduisante. Première
Tout cela au son de « Voyage voyage », notre tube national de Desireless, qui l'est aussi en Finlande et en Russie. Un film de première classe. Le Parisien
Avec Olli Mäki, [...] Juho Kuosmanen avait réalisé un autre joli film, et cette nouvelle réussite vient confirmer un regard original et une écriture à ce point délicate qu'elle donne la sensation que le film s'est construit en se faisant, qu'il s'invente sous nos yeux sans avoir été prémédité. Positif