HOMMAGE

MICHEL BOUQUET

ACTEUR FRANÇAIS
1925–2022

DIMANCHE 17 JUILLET
2=1 « MICHEL BOUQUET »
DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN
AVEC JUSTE AVANT LA NUIT (16H30) ET LE PROMENEUR DU CHAMP DE MARS (18H30)

Le promeneur du champ de Mars

FILM FRANÇAIS DE ROBERT GUÉDIGUIAN | 2005 | 1H57 | COPIE 35MM
AVEC MICHEL BOUQUET, JALIL LESPERT, PHILIPPE FRETUN
D’APRÈS L’ŒUVRE DE GEORGES-MARC BENAMOU
MEILLEUR ACTEUR, CÉSAR 2006

Livrant ses derniers combats face au cancer, le président Mitterrand prend contact avec Antoine Moreau pour rédiger ses mémoires. Pas- sionné, le jeune journaliste tente d’éclairer les zones d’ombre de son passé. Le vieil homme semble plus préoccupé par l’imminence de sa propre mort.

EXTRAITS DE PRESSE
Robert Guédiguian réussit un portrait en forme d'épure, fasciné et palpitant. Télérama
Quoi que chacun pense par ailleurs du bilan politique de l'homme, cette approche romanesque, épurée, grise, ascétique est une bonne nouvelle du côté du cinéma. Les Inrockuptibles
Michel Bouquet, admirable, campe le personnage avec une finesse exceptionnelle. La réussite du film est la sienne. Première
Pendant toute la projection (...), on a devant soi et "le président" et un acteur dans toute la subtilité de son art. (...) Pour tenir le spectateur pendant près de deux heures devant un spectacle dans lequel il ne se passe quasiment rien et dont la fin est connue, il fallait beaucoup d'habileté et surtout de confiance dans la tension engendrée par cet homme face à la mort qui approche. Positif
Incarnant le personnage, Michel Bouquet semble avoir gardé ce qu'il faut de son passage à la scène par Thomas Bernhard pour nourrir l'ironie grinçante des saillies qui, par petites touches, livrent, si ce n'est le mystère de l'homme, du moins la vérité du regard que porte sur lui le cinéaste. Face à lui, Jalil Lespert (...) déploie ici la gamme de ses qualités, que l'on savait grandes et qui se confirment ici (...). L'Humanité
Le film invente un personnage, Antoine Moreau (...) C'est la faiblesse du film, car on ne croit guère à cette transmission, ni à la fascination de Mitterrand pour ce jeune idéaliste. Mais cela n'est rien en regard de ce qui restera de ce Promeneur du Champ-de-Mars, la présence mitterrandienne phénoménale de Michel Bouquet. (...) Mitterrand reste un mystère politique, et Bouquet incarne le mystère du jeu d'acteur. C'est au croisement de ces deux énigmes que se tient la vraie réussite de cette promenade en politique-fiction. Libération
Magnifiquement servi par un impeccable Michel Bouquet, ce portrait hommage est passionnant de bout en bout. (...) Les interrogations de Mitterrand face à son legs politique et à cette mort qui se rapproche inéluctablement font de cette oeuvre un beau témoignage, mêlant intimement les notions de fin de règne et de fin de vie. Rolling Stone