20 & 24 JUILLET 14H30
TARIF UNIQUE : 4€
Le 20 juillet, séance accompagnée par l’association Afrika musik

La Petite vendeuse de soleil

FILM SÉNÉGALAIS DE DJIBRIL DIOP MAMBETY | 1999 | 45 MIN
AVEC LISSA BALERA, AMINATA FALL, TAYEROU M’BAYE

Dans les rues de Dakar, la vente de journaux à la criée est réservée aux garçons. Mais Sili, une jeune fille qui vit sur les trottoirs et se déplace à l’aide de béquilles, a pris sa décision : dès demain, elle sera la petite vendeuse du soleil, le journal quotidien sénégalais…
À partir de 10 ans

HORAIRES

20 > 26 JUILLET
mercredi 14:30 + ANIMATION
dimanche 14:30 D

EXTRAITS DE PRESSE
Ces moyens-métrages ont la qualité rare de fonctionner sur deux niveaux, onirique et réaliste, sans que l'un court-circuite l'autre. Le Monde
Djibril Diop Mambety parvient (...) à suspendre la question de la vraisemblance pour mieux faire partager une utopie, un vœu : il faut que ce soit vrai. Le réalisateur mobilise à cet effet tous les moyens du cinéma Télérama
Décédé l'an dernier, Mambety laisse deux moyens métrages chargés d'humour, de poésie et d'humanité. Les Inrockuptibles
le cinéaste sénégalais est surtout attiré par la poésie des images (...). Et c'est ce qui retient l'attention ici: le cadre dépouillé, l'humour décalé, la beauté de la lumière, plus que le fond, ode à la tolérance un peu convenue. Première
Les progrès du réalisateur entre les deux films sont frappants. Le tâtonnement cède place à une plus grande maîtrise. Soyez indulgents avec le premier film, il ne faut manquer, sous aucun prétexte, le moment d'émotion rare du second. Planetcinema.com