CYCLE

ROMY SCHNEIDER

ACTRICE ALLEMANDE
1938-1982

DIMANCHE 7 AOÛT
2=1 « ROMY ÉTERNELLE »
DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN
AVEC LE COMBAT DANS L’ÎLE (16H15) & LA PISCINE (18H15)

Le Combat dans l’île

FILM FRANÇAIS D’ALAIN CAVALIER | 1961 | 1H45
AVEC JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, ROMY SCHNEIDER, HENRI SERRE

Clément, membre d’une organisation politique secrète, participe à un meurtre. Traqué, il se réfugie chez Paul, un ami d’enfance à qui il confie Anne, sa jeune femme…
« J’arrive sur le plateau, Romy Schneider est déjà là, superbe, mais je n’ose pas la regarder dans les yeux. Je débute, je suis un peu nu. (...) Le matin avant le tournage, j’ai pris l’habitude d’aller la voir et de lui saisir le bras pour lui donner toute mon énergie. Elle m’en donnait en retour. C’était assez merveilleux ! » Alain Cavalier.

EXTRAITS DE PRESSE
L'affrontement de Paul et Clément traduit les tensions d'une époque, et le film, qui subit les foudres de la censure, est un échec commercial. Peu importe, Cavalier réussit, pour son premier long métrage, à offrir une esthétique personnelle. Épuré, d'une forte intensité dramatique, Le Combat dans l'île révèle un cinéaste inventif et généreux, sachant filmer avec la plus grande élégance les mouvements de la vie. La Cinémathèque française
Dans Le Combat dans l’île, le noir et blanc photographié par Pierre Lhomme (qui collaborera ensuite avec Chris Marker, Jean-Pierre Melville ou encore Robert Bresson) en semble un prolongement. L’image est souvent travaillée, avec beaucoup de rigueur, par de multiples et splendides nuances de gris ; on pense au Fritz Lang américain, à Robert Siodmak, entre autres. Le film s’attache aux corps dans l’espace, aux entrées et sorties du champ, avec une attention particulière pour les visages que Cavalier aime mettre en présence dans le cadre, parfois nimbés par des lumières très élaborées, avec une attention particulière pour le faciès de Romy Schneider. Critikat