CYCLE

ROMY SCHNEIDER

ACTRICE ALLEMANDE
1938-1982

SAMEDI 23 JUILLET
2=1 « ROMY CHEZ SAUTET »
DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN
AVEC LES CHOSES DE LA VIE (18H30) & MAX ET LES FERRAILLEURS (21H)
Entre les deux séances : rencontre/lecture avec Marilena Netzker, comédienne et autrice.
Le bar de DSN est ouvert de 18h à 21h : boissons et petite restauration.

Les choses de la vie

FILM FRANÇAIS DE CLAUDE SAUTET | 1970 | 1H28
AVEC MICHEL PICCOLI, ROMY SCHNEIDER, LÉA MASSARI
D’APRÈS L’ŒUVRE DE PAUL GUIMARD
PRIX LOUIS-DELLUC 1969

Au volant de sa voiture, Pierre, architecte d’une quarantaine d’années, est victime d’un accident de la route. Éjecté du véhicule, inconscient, il se remémore son passé, sa vie avec Hélène, une jeune femme qu’il voulait quitter, sa femme Catherine et son fils...

EXTRAITS DE PRESSE
« Les Choses de la vie » résonnent forcément en chacun de nous parce que l'on pense tous parfois à un possible accident de voiture, parce que l'alchimie du couple Piccoli-Schneider est incroyablement émouvante. Quarante-quatre ans après sa sortie, le film de Claude Sautet reste un petit bijou. Le cinéma français au sommet. le parisien
Grand film romanesque porté par la sublime partition de Philippe Sarde, Les choses de la vie obtint le Prix Louis Delluc, connut un grand succès public et marqua un tournant dans la carrière de ses deux interprètes à qui Sautet fera de nouveau appel. Michel Piccoli, sobre et puissant, devint, avec Montand, l’acteur vedette le plus important de la période. Après La piscine, Romy Schneider, superbement belle et émouvante, s’inscrivait définitivement dans le paysage du cinéma français dont elle sera la star jusqu’à sa mort.
Àvoiràlire
Avec Pierre (Piccoli, intériorisé), ce quadragénaire qui hésite entre deux vies, celle avec sa femme et celle avec sa maîtresse éprise d'absolu (Romy, frémissante), il entamait une longue liste d'hommes qui fuient. Son accident de voiture au début, filmé en divers ralentis (scène célèbre, composée de soixante-six plans, souvent citée par John Woo !), donne sa puissance tragique à ce banal dilemme. Pierre roule pour être seul et différer sa décision. Le moment euphorique du choix (oui, je l'aime) lui sera fatal. Dans les histoires de Sautet, il est quelquefois « trop tôt », souvent « trop tard », mais les femmes restent les plus beaux accidents qui puissent arriver aux hommes. Télérama