HOMMAGE

MONICA VITTI

ACTRICE ITALIENNE
1931–2022

DIMANCHE 21 AOÛT 15H
Séance suivie d’une conférence de Bamchade Pourvali, écrivain, critique et enseignant en cinéma

L’Avventura

FILM ITALIEN DE MICHELANGELO ANTONIONI | 1960 | 2H20
AVEC GABRIELE FERZETTI, MONICA VITTI, LÉA MASSARI
PRIX DU JURY, CANNES 1960

Une jeune femme disparaît sur une île au cours d’une croisière. Sandro, son compagnon, part à sa recherche aidé de Claudia, une amie de la disparue. Tous deux sont très vite attirés l’un par l’autre et deviennent amants…
« Un raffinement de style et de pensée, une exigence de l’auteur à l’égard de lui-même et à l’égard de l’art qu’il veut servir, qui sont fort rares au cinéma. C’est un film qui réclame une certaine attention, voire un certain effort. Mais cet effort vaut largement la peine d’être fait. » Le Monde

EXTRAITS DE PRESSE
Parti pris de dédramatisation, longs plans-séquences, rythme libre : Antonioni exalte des impressions de silence, de solitude et de lenteur. (...) A l’instar de Bergman déjà, ou de Tarkovski plus tard, le réalisateur assume ici de manière éclatante la nécessité d’inventer un style singulier pour traduire son regard personnel sur le monde. (...) L’Avventura marque un tournant décisif dans la reconnaissance du cinéma dit d’auteur. Les Inrockuptibles
Visuellement, sensuellement, thématiquement, dramatiquement, dans tous ses aspects, c’est l’une des grandes œuvres du cinéma. Martin Scorsese
L’Avventura (1958) est une révolution. Le film inculque une nouvelle philosophie narrative, la dissipation de l’intrigue, l’abandon de la dramaturgie classique. Il est illuminé par une nouvelle égérie, cette Monica Vitti surgie de nulle part. Le Monde