SAMEDI 20 AOÛT
2=1 « FRISSONS IRANIENS »
DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN
AVEC LES NUITS DE MASHHAD (20H30) & A GIRL WALKS HOME ALONE AT NIGHT (23H)
Présenté par Bamchade Pourvali, spécialiste du cinéma iranien.
Le bar de DSN est ouvert de 20h à 23h : boissons et petite restauration.

A Girl Walks Home Alone At Night

FILM AMÉRICAIN DE ANA LILY AMIRPOUR | 2015 | 1H40
AVEC SHEILA VAND, ARASH MARANDI
PRIX DE LA RÉVÉLATION, DEAUVILLE 2015

La ville fantôme de Bad City en Iran empeste la mort et la solitude. Un vampire rôde la nuit...
« Touche-à-tout navigant entre les arts plastiques, la musique rock et le cinéma, la réalisatrice décrit A Girl Walks Home Alone at Night comme “le premier western spaghetti de vampire en Iran”. » Le Monde

EXTRAITS DE PRESSE
Ce petit bijou pop-rock est le plus beau pied de nez possible aux ayatollahs iraniens. L'Humanité
Nimbé dans un noir et blanc sublime, rythmé par une musique très moriconnienne (personnage à part entière du film), cet OFNI (...) est à voir d'abord comme un objet résolument pop. CinemaTeaser
Etrange, sombre et pourtant éclatant d’énergie, d’une puissance séductrice indéniable, "A Girl Walks Home Alone At Night" insuffle un air frais et revigorant en cette rentrée cinématographique. aVoir-aLire.com
Une oeuvre surréaliste et graphique, d’une noirceur merveilleuse. Le Journal du Dimanche
Son atmosphère envoûtante s’inscrit dans une mouvance arty qui rebat plutôt joliment les cartes d’un cinéma indépendant américain légèrement sclérosé. Première
Ce film iconoclaste a des allures de vampire spaghetti hors norme, dans le sens d’un Tarantino. Franceinfo Culture