30 ans de DSN – Dieppe Scène Nationale


DÉCOUVRIR - du théâtre, de la danse, des concerts, du cirque et des films

SURPRENDRE - spectacle vivant, sens en éveil

NOURRIR - notre pensée, nous tous ensemble

« Il était une fois Dieppe Scène nationale, aujourd'hui et demain…»

30 ans de spectacle vivant à Dieppe, sur le territoire dieppois et au-delà. Avoir une scène labellisée est un vrai privilège !

Raconter cette aventure à travers le regard de ses spectateurs, leurs souvenirs, leur première fois mais aussi leur projection dans 30 ans tout en parcourant la saison en cours, voici le chemin que nous proposons.

Réaliser ce kaléidoscope d'images, de témoignages, est un pari qui devrait concerner toutes celles et tous ceux qui fréquentent notre navire culturel.

Marie Drouin
Présidente, DSN - Dieppe Scène Nationale

À vos plumes

Vous êtes adhérents, spectateurs réguliers de notre Scène nationale, racontez-nous par écrit ce que représente pour vous cette Scène !

Vos commentaires

Dieppe Scène Nationale est, pour moi et ma fille de 15 ans, plus qu'un rendez-vous. C'est une façon de se retrouver, elle et moi, dans la connaissance l'une de l'autre, un plaisir de lui transmettre une ouverture culturelle sur le Monde, de voir dans ses yeux tout le plaisir qu'elle a pris et d'échanger à la sortie des spectacles. Pour tout ceci, je vous remercie infiniment ! CJ

Mon premier spectacle à DSN, c'était « Jeanne Cherhal et Gonzales » en 2003 ou 2004, je pense. Nous nous sommes ensuite abonnés avec des formules « 3 spectacles » puis en 2011, nous avons pris le pass saison. Cette formule nous « force » à venir voir tous les spectacles, sinon on oublierait de réserver, je pense. En 10 ans, nous avons vu beaucoup de spectacles, il y en a que l'on n'aurait peut-être pas choisis mais qui nous ont enchantés. Il y a eu quelques déceptions mais dans l'ensemble, nous avons été parfois surpris, souvent enthousiasmés. Nous avons fait de belles découvertes. Nous n'étions pas spectateurs de danse et pourtant, nous sommes presque devenus des inconditionnels. Nous aimons aussi beaucoup les « cafés curieux » du dimanche matin où l'on se sent plus réceptifs. Nous habitons Criel et depuis quelques années nous faisons du covoiturage avec un couple d'amis, nous fréquentons aussi le Théâtre du Château et le Théâtre des Charmes à Eu. Nous espérons pouvoir encore longtemps profiter de cet apport culturel et nous sommes souvent chagrinés lorsqu'on nous dit qu'il n'y a rien à faire dans notre contrée.
Maryvonne et Jean-François Hennebicque