23 > 29 septembre

Ema

FILM CHILIEN DE PABLO LARRAÍN | 2020 | 1H42 | AVEC GAEL GARCÍA BERNAL, MARIANA DI GIROLAMO | SÉLECTION OFFICIELLE, VENISE 2019

Ema, une jeune danseuse de reggaeton, décide de se séparer de son mari, un chorégraphe de renom, après avoir traversé une douloureuse expérience d'adoption. En dansant frénétiquement dans les rues et sur les toits de Valparaíso, Ema semble chercher à surmonter sa culpabilité. Mais elle a un plan secret pour récupérer tout ce qu'elle a perdu...

HORAIRES
23 > 29 SEPTEMBRE

mercredi 17:30
jeudi 20:30
vendredi 14:30
dimanche 14:30
mardi 20:30 D

Dossier de presse

Je pense que l'adoption est une des choses les plus généreuses qu'une personne peut faire, mais, étrangement, elle est souvent idéalisée. Les parents traversent beaucoup de situations problématiques, et l'enfant porte parfois avec lui un traumatisme parce qu'il a été maltraité. Dans quelques cas, des parents « rendent » l'enfant qu'ils ont adopté. On appelle cela une « adoption ratée ». Dans ces cas-là, une logique bureaucratique se met alors en place : si j'abandonne l'adoption de mon fils, cette personne n'est plus mon fils et prend un nom différent, et si une famille adopte cet enfant, il devient alors leur fils. Et s'ils le rendent à leur tour, il est à nouveau orphelin. Il change à nouveau de nom et n'a jamais été le fils des personnes précédentes.

PABLO LARRAIN

ARTICLE : JEUNE FILLE EN FEU Polyester
ARTICLE : VISCÉRALE ET SALVATRICE Mme fait son cinéma
ARTICLE : FILM ATYPIQUE Angles de vue

Pablo Larrain

Pablo Larrain est né à Santiago du Chili le 19 août 1976. Après ses études secondaires, il étudie la communication audiovisuelle à l'Université UNIACC. Il est un des membres fondateurs de Fabula, une société consacrée au développement de projets cinématographiques et publicitaires.

Ses films, généralement limpides et directs, sont imprégnés de violence et d'une certaine agressivité. Ils dessinent d'âpres portraits de son propre pays, le Chili, notamment au travers d'une trilogie couvrant quinze ans de l'Histoire nationale, de 1973 (les derniers jours de la présidence de Salvador Allende dans POST MORTEM – 2010) en passant par 1978 (le sommet du règne de terreur de Pinochet dans TONY MANERO – 2008) jusqu'à 1988 (les derniers jours de Pinochet dans NO – 2012). Les angles atypiques avec lesquels Pablo Larrain aborde ses sujets constituent une des marques de fabrique du réalisateur. C'est par exemple à travers les méfaits d'un délinquant imitateur de Travolta ou la vie d'un publicitaire que Larrain attaque la dictature de Pinochet. FUGA (2006), son premier film, raconte lui l'histoire d'un compositeur sombrant dans la folie, tandis qu'EL CLUB (2015) se déroule dans une maison de plage, où sont mis à l'écart les prêtres qui ont « péché ».

http://www.gncr.fr

EXTRAITS DE PRESSE

Ema reste ainsi ouvert, généreux, complexe, inspiré et inspirant. Risqué aussi bien, dans la mesure où il inscrit dans sa forme même l'insoutenable légèreté du monde selon Ema. Le Monde
Sur notre rapport à la liberté et à la morale, ce film est une transe cubiste, musicale et érotique, construite comme un ballet autour de son actrice, la magnétique Mariana Di Girólamo. Le Nouvel Observateur
Sur une bande-son de Nicolas Jaar, Pablo Larraín capte l'énergie de Valparaíso et le trajet d'une émancipation furieuse. Les Inrockuptibles
Un film terriblement attachant. Ouest France
Avec "Ema", Pablo Larrain signe un nouveau chef-d'œuvre lyrique et décalé. Transfuge
Un drame euphorisant et hypnotique qui parle de l'art de danser comme une tentative de se réparer. Tout simplement beau et profond. aVoir-aLire.com
En mettant au cœur de son dernier film une danseuse prise dans une cruelle tragédie de la maternité, Larraín confronte son cinéma au renouvellement des corps et des générations, tout en retrouvant, après avoir signé coup sur coup deux biopics, son essence. Les Fiches du Cinéma
Portrait d'une danseuse dont chaque mouvement irradie la pellicule, "Ema" est un des films les plus impressionnants de son réalisateur, libre et déroutant, dont les images entêtent et fascinent. Ecran Large