Samedi 22 mai, 14h

Séance présentée par Romain Brosolo, Eurozoom, distributeur spécialisé dans l'animation japonaise
VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE 4K

Akira

FILM D'ANIMATION JAPONAIS DE KATSUHIRO ÔTOMO | 1991 | 2H04

Néo-Tokyo, 2019. Détruite trente ans plus tôt par une mystérieuse explosion, la mégalopole japonaise renaît de ses cendres et se prépare à héberger les Jeux olympiques. Les oubliés de la reconstruction manifestent chaque jour contre le pouvoir en place, les plus jeunes trouvent refuge dans la drogue et les bagarres entre motards tandis que l'armée poursuit en grand secret le projet Akira...
« en 2020, il est toujours réjouissant (et inquiétant) de voir Katsuhiro Ōtomo tirer à boulets rouges sur tout ce qui l'inquiétait déjà dans la société des années 80 : l'échec du système scolaire, la tentation de la répression et l'inévitable escalade dans la violence, les dérives d'une science privée de respect pour l'humain... » France-inter.fr

EXTRAITS DE PRESSE

Il y a près de trente ans, déferlait en salles le premier long métrage de Katsuhiro Otomo, adapté de sa bande dessinée. Cette folie postapocalyptique, dont le succès contribua à l'essor des mangas et dont l'influence est toujours sensible, ressort sur grand écran.(...) Les images sont hypnotiques, furieuses, irrésistibles. Libération
Visions postapocalyptiques d'une ville dévastée, fulgurances poétiques : en 1988, Katsuhiro Otomo adapte lui-même son manga à l'écran. Un film d'animation culte à redécouvrir en salle. Les Inrockuptibles
Chef-d'œuvre cyberpunk doté d'un énorme budget, Akira a révolutionné la pop culture avec son animation et ses graphismes novateurs, intégralement réalisés à la main, sa SF adulte, exigeante, ses interrogations sur la Troisième Guerre mondiale, les dangers du nucléaire, le fanatisme religieux, l'ultraviolence, l'effondrement de la société ou la corruption des gouvernements. Un film qui a littéralement inventé le futur et qui a inspiré aussi bien Steven Spielberg qu'une foule de dessinateurs du monde entier... Le Point
Le chef-d'oeuvre de Katsuhiro Ōtomo ressort au cinéma aujourd'hui en version restaurée. Plus beau et pertinent que jamais.(...) Akira n'a pas pris une ride. Première