2=1 ALBERT DUPONTEL :
LES CÉSARS ET L'EXTINCTEUR

VENDREDI 2 JUILLET
DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN !
AVEC ADIEU LES CONS (20H30) ET IRRÉVERSIBLE (22H30)
Le bar de DSN est ouvert entre les deux films (boissons et petite restauration)

Vendredi 2 juillet, 22h30

EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE

Irréversible

FILM FRANÇAIS DE GASPAR NOÉ | 2002 | 1H30
AVEC MONICA BELLUCCI, VINCENT CASSEL, ALBERT DUPONTEL
SÉLECTION OFFICIELLE, CANNES 2002

Après le viol d'une jeune femme dans un passage souterrain de Paris, son compagnon et son ex-mari, qu'elle venait de quitter, se lancent à la recherche du criminel en pleine nuit... Une histoire de « viol et vengeance » mais, cette fois, l'histoire est racontée en commençant par la fin.
Interdit aux moins de 16 ans

EXTRAITS DE PRESSE

Noé partage avec l'auteur d'Orange Mécanique le goût des structures vertigineuses et des paris techniques, mais aussi des qualités de directeur d'acteurs exceptionnelles. Les Inrockuptibles
(...) Irréversible court malheureusement le risque d'être cantonné au rôle exclusif et anecdotique de film provoquant. Or ce rideau de fumée (qui dénote un réel manque de curiosité envers les images) masque un brillant exercice de style probablement travaillé par une obsession suprême inavouée : tenter de retrouver une forme originelle de pureté (ou au moins son icône). Chronic'art.com
(...) rarement un film aura trouvé une telle adéquation entre les différentes phases de son récit, sa structure narrative et une mise en scène tour à tour nerveuse, captive et même contre toute attente sensuelle. Monica Bellucci, Vincent Cassel et Albert Dupontel se sont jetés à corps perdus et avec générosité dans cette aventure radicale, ils sont absolument remarquables. MCinéma.com
Qu'on le prenne pour un pervers ou un manipulateur, Noé n'en est pas moins un virtuose. Il utilise l'art du mensonge non pas pour atténuer ou faire oublier le réel mais pour l'amplifier. En sortant de la salle, la réalité est un soulagement. Première
Ce décalage dans la perception des faits donne toute sa force au film. Il rend insoutenables les deux scènes de violence physique comme il ajoute un côté déchirant aux moments de bonheur devenus impossibles. Positif
Un constat lucide, foudroyant, impitoyable, pervers et contre tous. Faudra pas venir vous plaindre si la baffe est trop forte, on vous aura prévenus. Cine Libre