Soirée d'ouverture de la saison 20-21 © Brice Menou

Retours sur les actions artistiques

DSN ce n'est pas que de la diffusion de spectacle vivant, c'est aussi un lieu de création et d'échange ! Petits retours sur quelques actions de la saison en cours :

______

De Shakespeare à D-Lear avec Le Hasard Objectif

➔ Les résidences s'enchaînent au Studio de DSN avec la venue de la Compagnie du Hasard Objectif autour d'un nouveau projet, librement inspiré du Roi Lear de Shakespeare : D-Lear. Ces quelques jours dieppois se sont déroulés au hasard des improvisations des deux comédiens, entre musique et jeu, de quoi donner l'élan à ce projet et fixer des « tops » pour de nouvelles sections. La Compagnie a également profité de la présence de notre équipe technique pour travailler sur la construction de l'espace et l'esthétique du projet.
Prochain objectif fixé : continuer le travail d'écriture et s'amuser de cette matière aussi douloureuse que sont la vieillesse, la mort et la séparation, pour qu'elle devienne théâtrale !

______

Retour au début du 17e siècle au Drakkar avec le Groupe Vertigo

➔ Le Groupe Vertigo a plongé le Drakkar au début du 17e siècle pour peaufiner une nouvelle création inspirée d'un procès qui nous est parvenu presque entièrement. Artemisia Gentileschi, jeune femme peintre violée par un ami de la famille, un artiste reconnu et soutenu par ses pairs dans la Rome de la Renaissance, prête son nom à cette nouvelle pièce mise en scène par Guillaume Doucet. En 1612, la jeune femme talentueuse et courageuse est humiliée et décrédibilisée durant le procès qui l'oppose à son violeur, et quatre siècles plus tard peu de choses ont changé…
Grâce à ces 8 jours sur le plateau du Drakkar, Guillaume Doucet et toute son équipe ont pu répéter les dernières scènes du spectacle qui sera présenté dans les prochaines semaines en Bretagne.

______

Un week-end au chœur de l'orchestre !

➔ Samedi 27 et dimanche 28 mars, le groupe lillois, Les Mauvaises Langues a retrouvé les amateurs dieppois dans la salle Maupassant d'Offranville pour une nouvelle répétition plus d'un an après la première. Des retrouvailles musicales sous le signe de l'harmonie et de la bonne humeur. Hélas l'école de musique de Saint-Nicolas-d'Aliermont a dû quitter le projet pour des raisons sanitaires, mais les enseignants du conservatoire Camille Saint-Saëns, et de l'école de musique Francis Poulenc, emballés par le projet et la qualité artistique des arrangements, vont battre le rappel de leurs troupes. Lors de la prochaine répétition prévue en avril, c'est la totalité d'un orchestre symphonique qui accompagnera les artistes pour préparer l'ouverture de la troisième édition des Concerts de l'Impossible.
+ d'infos

______

Une patinoire au Studio !

➔ Patinoire tracée au sol, miroirs dressés comme des lames et bancs tour à tour vestiaires, lit, bus, la Vague Régulière a plongé le Studio dans l'univers du patinage artistique le temps d'une semaine de travail sur LAMES, une nouvelle création qui questionne les mécanismes universels de l'emprise.
Ces quelques jours sur la piste ont permis à la jeune compagnie de Kristel Largis-Diaz d'achever le jeu de la première partie du spectacle et d'amorcer la deuxième mais aussi de commencer le travail de l'univers sonore. Une semaine riche donc, qui s'est achevée par une présentation du travail accomplit devant une petite vingtaine de professionnels, de quoi nourrir le travail des retours et échanges avec le public en attendant la réouverture des lieux culturels.

______

La petite vie animée de Nina W. au sein des écoles !

➔ Pour la plus grande joie des élèves et des enseignants, la Compagnie Les Bas-bleus a créé une version de son spectacle adaptée pour aller dans les écoles : La petite vie animée de Nina W. C'est ainsi que les 11 et 12 mars derniers, 6 représentations ont pu avoir lieu à l'école Langevin et à l'école de Broglie. Ce sont 299 élèves du CP au CM2 qui ont découvert à travers cette petite forme, l'incroyable parcours de la vie de Nina Wolmark… Une vie où la malice est un exutoire et l'exil porteur d'enseignements et d'espérances. À l'issue de chaque représentation, les élèves ont pu échanger et poser toutes leurs questions aux artistes très heureux de retrouver enfin un public animé !

______

Du monde au plateau

➔ Dernière ligne droite avant la création de leur dernier spectacle Sauvages, Louise Dudek et toute son équipe étaient de retour à DSN pour une résidence de création en conditions réelles. Ces dix jours de travail, sur le plateau de la Grande Salle, se sont articulés autour de trois temps : le montage du décor et les derniers arrangements, la création lumière puis plusieurs filages du spectacle pour peaufiner la précision du jeu et du corps sous le regard de Guilhem Loupiac.
Si la Compagnie M42 n'a finalement pas pu présenter sa création devant le public de DSN le 11 mars dernier (reprogrammation en cours), un public de professionnels était attendu ce mardi 16 mars pour la découvrir en avant-première.
Sauvages a réuni dans la Grande Salle plusieurs dizaines de spectateurs pour un voyage hors du temps, porté par le jeu de Léa Perret et la musique live de Pablo Elcoq

______

Des artistes à l'œuvre dans l'agglomération !

➔ La compagnie AK Entrepôt vient de clore sa première semaine de résidence à Varengeville-sur-Mer et Sainte-Marguerite-sur-Mer. Les artistes ont choisi de créer la relation avec les élèves, toujours aussi sensibles et réceptifs, en leur présentant le spectacle Colimaçonne in situ. Les grands primaires ont échangé sur le thème du « mot » lors de deux cafés philosophiques menés dans chaque école puis les artistes se sont immiscés dans les classes de maternelles afin d'observer le langage corporel des enfants. Ces échanges nourris nous ont, une nouvelle fois, montré comme ces rencontres sont importantes dans la vie et le développement de l'enfant.
La compagnie sera de retour dans les deux communes en avril avec, cette fois, des boîtes à mots dans leurs valises et bien d'autres choses à découvrir !

______

Archives Tous azimuts !

➔ Au printemps 2017, DSN vous proposait Tous azimuts !, un Temps Fort transdisciplinaire concocté par la metteuse en scène Karelle Prugnaud et le grand chef Bruno Vergus. Après trois jours de préparation à DSN, plus de vingt artistes aux univers très différents nous ont rencontrés pour deux jours de représentations publiques !
François Paumard, photographe et vidéaste nous avait accompagnés pendant Tous azimuts ! et avait capté quelques moments. Merci à lui pour ce saut dans le passé !
+ d'infos

______

Une création jeune public au Drakkar

➔ Le moineau Anvers, le chat Mikheïev, l'aloès Vassia et la mille-pattes Maria Semionovna ont pris vie le temps d'une semaine au Drakkar. Dans cette nouvelle création du Théâtre Dom, tiré du conte de l'auteure russe Ludmila Oulitskaïa, le récit et le jeu des acteurs se mêlent aux chansons composées pour chaque personnage et aux animations projetées en papier découpé. Cette semaine à DSN a notamment permis à la compagnie, menée par Vera Ermakova, de poursuivre son travail de création du spectacle Histoire du moineau Anvers, du chat Mikheïev, de l'aloès Vassia et de la mille-pattes Maria Semionovna en se concentrant sur l'aspect technique, entre scénographie et projection. Nous leur souhaitons de pouvoir présenter cette création pleine de valeurs humaines !

______

Autour du spectacle Les Singulières

➔ Cette saison, DSN lance un nouveau partenariat avec l'APEI de la Région Dieppoise avec la volonté de renforcer et de tisser des liens pérennes entre les deux structures.
Ce projet nommé Les Singulières est mené par la chorégraphe, danseuse et documentariste Claire Durand-Drouhin de la Compagnie Traction. Au cours d'une quinzaine d'ateliers à DSN et à Saint-Aubin-le-Cauf, quatre danseurs et 6 volontaires en situation de handicap de l'hôpital de jour et des établissements de l'APEI exploreront ensemble le langage corporel qui émane de chaque corps, aussi singulier soit-il. Solos et unissons ils s'inspireront des gestes du quotidien et d'attitudes d'être au monde pour une expérience source d'enrichissement mutuel.
La première rencontre s'est déroulée les lundi 11 et mardi 12 janvier en toute intimité, l'occasion pour les participantes et les danseurs de se découvrir.

______

Une nouvelle création pour Eléna Doratiotto et Benoît Piret

➔ Eléna Doratiotto et Benoît Piret aurait dû jouer Des caravelles et des batailles jeudi 7 janvier sur le plateau de DSN. Actualité oblige, le spectacle a été annulé, comme de nombreuses dates de la tournée. Le duo de metteurs en scène a alors décidé d'en profiter pour travailler sur sa prochaine création. Entre discussions et lectures, l'imaginaire commence à se former, « c'est un endroit excitant où rien n'est concret mais tout est possible ». Librement inspirés du fait divers de Kaspar Hauser, Eléna Doratiotto et Benoît Piret souhaitent questionner la découverte soudaine et brutale du monde avec ses sons, ses odeurs et ses codes sociaux.
Nous leur souhaitons bonne continuation !

______

Création en cours pour la Cie Bouche Bée !

« En tant que metteuse en scène et autrice, j'aime questionner les liens entre la fiction et le réel : c'est lorsqu'il s'autorise à explorer cette frontière qu'à mon sens l'individu se construit » et quel territoire plus passionnant que le jeu vidéo pour explorer ce paradoxe ? Avec Sur moi, le temps, Anne Contensou interroge cette construction, indissociable du jeu et la filiation père fils. Pour cette nouvelle création, elle collabore avec Florian Guichard, un comédien lui-même gamer dont l'expérience et l'expertise personnelles inspirent étroitement la pièce. En résidence au studio de DSN, ils se sont attardés sur un travail physique, limitant l'écriture à son minimum pour approfondir et laisser s'exprimer le non-verbal. À suivre...

______

Le Teatro di Fabio au plateau !

➔ Fermée au public mais pas aux artistes, DSN a accueilli de manière impromptue Fabio Alessandrini et son équipe sur le plateau de la Grande Salle pour peaufiner leur prochaine création, Un juge. Seul sur scène, à travers une narration épurée, parfois dépouillée, le metteur en scène et comédien retrace le parcours d'un juge : de l'insouciance des études de Droit à la choquante confrontation avec la réalité du terrain. Profitant du plateau de DSN, la compagnie Teatro di Fabio a pu faire plusieurs filages du spectacle qui aurait dû être crée le 1er décembre au Forum de Chauny.
Fabio Alessandrini sera de retour à DSN le 16 mars avec l'Équation !

______

Une résidence artistique au collège d'Offranville

➔ Du 16 au 20 novembre dernier, la compagnie de danse La Ruse est venue partager le processus de création de son futur spectacle Rock the Casbah avec les élèves du collège d'Offranville. A travers ce spectacle, qui traite notamment de l'énergie du corps adolescent, en écho à la place et au regard que la société accorde à la jeunesse, une question centrale est posée aux adolescents : « Qu'est qui te rend vivant.e aujourd'hui ? ». Le spectacle sera créé dans trois villes des Hauts de France et une ville de Belgique avec un groupe de jeunes de chaque commune. Ateliers d'écriture, de création vidéo et de danse, ont permis aux élèves de s'initier à la création artistique. Des moments riches d'échanges et d'émotions qui ont enthousiasmé autant les élèves que les nombreux enseignant.e.s ayant participé à cette action... Malgré toutes les contraintes actuelles, le plaisir du partage artistique est toujours présent et peut-être plus encore !

______

Séance spectateurs témoins avec Gabriel Saglio

➔ En novembre 2019, Gabriel Saglio et Les Vieilles Pies donnaient dans la grande salle de DSN un concert exceptionnel intitulé Le Bal des Griots. Du 26 au 31 octobre 2020, c'est sur le plateau du Drakkar qu'ils se sont retrouvés pour travailler sur la création de leur prochain disque qui tissera des liens entre Chanson Française et Afrique Lusophone. La veille du confinement, ils ont ouvert une de leurs répétitions à un petit comité de spectateurs : un moment de partage musical riche, joyeux et rythmé ! Nous remercions Gabriel Saglio et ses musiciens pour leur générosité et nous vous invitons à découvrir leur premier single, «Demain», d'ores et déjà disponible.

______

Résidence Groupe O

➔ Semaine très riche au Drakkar pour le Groupe O, tant sur les recherches scénographiques que dans l'écriture ! Le collectif, mené par Lara Marcou et Marc Vittecoq, est en pleine création d'Ainsi passe la gloire du monde, un spectacle qui a pour point de départ Platonov de Tchekhov. Les acteurs ont emprunté à l'auteur russe de quoi nourrir leurs personnages, juste ce qu'il faut pour tramer une histoire d'aujourd'hui. Après cette semaine dieppoise, l'étau dramaturgique se resserre sur des questions telles que la place des femmes dans la littérature et comment sortir du patriarcat, souvent invisible et pourtant encore bien présent. Coproduit par DSN, le spectacle Ainsi passe la gloire du monde sera présenté le 11 février 2021 dans la Grande Salle.

______

Découverte de l'univers du spectacle AKZAK

➔ Mohamed Chniti, danseur de Viadanse, CCN Bourgogne Franche-Comté dirigé par Héla Fattoumi et Éric Lamoureux, nous a fait le plaisir d'animer un atelier découverte mêlant danse et musique, autour du spectacle AKZAK. Pendant 1h30, c'est avec beaucoup d'investissement, de concentration mais aussi de lâcher prise que les 12 participants ont testé les percussions corporelles au rythme des boomwhackers. Chacun a cherché sa propre séquence rythmique, sa singularité et la musicalité de son corps. Un grand merci à Mohamed Chniti pour sa pédagogie et à tous les participants pour leur énergie et bonne humeur, tout cela dans le respect des mesures sanitaires. Bravo !

______

Résidence d'Aurore James

➔ Accompagnée de Françoise Dô, dramaturge et metteure en scène, la comédienne Aurore James a fait escale au studio de DSN pour deux semaines de recherche et d'expérimentation artistiques en vue d'une future première création solo ! Lectures, essais chorégraphiques, chant et jeu d'acteur ont marqué cette première étape de travail. Ce projet inédit pour la comédienne, aux croisements des arts, questionnera la féminité, l'amour et la perte. Nous aurons le plaisir de suivre le travail d'Aurore James lors d'une seconde résidence à DSN en janvier 2021 !

______

Une histoire pop en création

➔ Déjà accueillie en août 2019 pour des essais dramaturgiques, la compagnie l'Ouvrier du Drame était de retour sur le plateau du Drakkar pour poursuivre la création du spectacle Une histoire pop. A l'image d'une série, la compagnie dirigée par Marie Filippi propose une adaptation libre en quatre épisodes de l'œuvre d'Howard Zinn Une histoire populaire des Etats-Unis avec le « désir de démocratiser l'avis politique ». En résidence du 5 au 10 octobre, l'Ouvrier du Drame a répété les deux premiers épisodes et entamé l'écriture du troisième. Si chaque volet aborde une thématique différente de l'histoire étasunienne, on retrouve les quatre personnages-scénaristes d'un épisode à l'autre. Chacun leur tour, il tente d'écrire le scénario parfait de cette Histoire débutée en 1492. Une coproduction DSN à découvrir le 22 avril 2021 à l'occasion d'une soirée unique présentant l'Intégralité des 4 épisodes de la pièce !

______

Résidence de la compagnie La Balbutie

➔ Du 23 au 26 septembre, la compagnie La Balbutie était en résidence à DSN pour travailler sur sa nouvelle création : Palpite. Lors de cette résidence Christine Moreau et Juliette Plihon, les deux comédiennes-chanteuses du projet, ont poursuivi leur recherche artistique autour du théâtre de voix et d'objets. Palpite sera créé en janvier 2021 à La Barbacane (Beynes) et présenté à DSN la saison prochaine. Nous souhaitons à la compagnie La Balbutie une belle continuation !

______

Alabama Song : résidence et création

➔ Du 7 au 18 septembre, nous avons eu le plaisir d'accueillir en résidence la Compagnie Coup de Poker pour son projet Alabama Song. Cette nouvelle création entre théâtre et musique est une adaptation par Guillaume Barbot du Prix Goncourt 2007. Alabama Song c'est l'histoire tragique et majestueuse de Zelda Fitzgerald, femme et muse de Francis Scott Fitzgerald, écrivaine inclassable et artiste oubliée derrière la stature d'un mari vedette. Dans une scénographie vertigineuse, Zelda héroïne assoiffée de liberté, danse et chante l'ivresse, la passion et la folie. Au centre de ce cercle infernal, trois musiciens incarnent les hommes de sa vie et racontent à leur manière le jazz des années 20-30. Cette création est à découvrir la saison prochaine à DSN et dès le mois d'octobre à la Scène Nationale d'Evreux !

© photo : Benjamin Lebreton

Autour du spectacle Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie

______

Ouverture de saison

➔ La saison 2020/2021 de DSN est lancée !
Après plusieurs mois, nous sommes heureux de vous accueillir à nouveau et d'avoir partagé cette soirée avec vous. Merci à tous de votre participation, en salle et sur Facebook. A très bientôt pour nos prochains spectacles.


Vous n'avez pas pu profiter de la présentation ?
Retrouvez la sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/dsn.dieppescenenationale/videos/65538132869490

Nouvelles photos !
Autour du spectacle Les Concerts de l'Impossible

______

Les Concerts de l'Impossible

➔ La seconde édition des Concerts de l'Impossible s'est déroulée du 4 au 6 septembre 2020 sous le chapiteau des Saltimbanques de l'Impossible dans le Parc Paysager de Neuville-Les-Dieppe. Un grand merci à tous. Rendez-vous du 3 au 5 juin prochain pour la troisième édition !

Autour du spectacle Clarté

______

Clarté : Résidence et Création

➔ Du 24 août au 2 septembre, les accueils en résidence ont repris à DSN avec la venue d'Olyphant, dirigée par David Monceau, un artiste aux multiples talents : compositeur, auteur, danseur et musicien. Cette jeune compagnie a ainsi pu avancer dans la création de son futur spectacle, Clarté, un conte musical pour les enfants à partir de 5 ans. Clarté est l'histoire d'une petite ampoule qui rêve de devenir une étoile. Pour la faire vivre sur scène, l'équipe d'Olyphant a réuni une collection improbable de toutes sortes d'ampoules et mène ses recherches à travers la marionnette, la vidéo, les effets spéciaux et bien sûr la musique. Nous avons hâte de découvrir avec vous cette pièce aux saveurs oniriques le 7 novembre dans la salle du Drakkar !

Teaser du spectacle