VENDREDI 20 DÉCEMBRE 20H
durée 1h
RÉSERVER
GRANDE SALLE
tarif A
CIRQUE
dès 6 ans

AUTOUR DU SPECTACLE
scène ouverte | cinéma

Espièglerie

CONCEPTION JAMIE ADKINS

Un antidote contre la mélancolie plein d'humour et de poésie !

Jamie Adkins, artiste américain résidant au Canada, est réputé pour être l'un des meilleurs clowns, jongleurs et acrobates de sa génération. Après avoir aiguisé ses multiples talents auprès de fameux cirques comme le Soleil ou Eloize, il promène aujourd'hui sur les scènes du monde entier son personnage sensible, lunaire, poète aux mille et une inventions.
En 2015, il avait émerveillé petits et grands lors de son passage à DSN avec Circus Incognitus. Il revient cette saison avec sa nouvelle création, Espièglerie, qui relate l'histoire d'un homme grisonnant qui voit le temps filer. Le clown traverse une crise existentielle : il ne veut pas vieillir... Pour l'accompagner il peut compter sur sa complice, la talentueuse tubiste Julie Houle. Un duo inattendu qui fait des étincelles ! Jamie Adkins livre ici des performances d'adroites gaucheries, qui racontent l'équilibre fragile entre chaos et contrôle, célébrant avec finesse l'art de la comédie. Un spectacle sensible et athlétique qui ravira toute la famille !

« Jamie Adkins est un clown. Un vrai, de grande classe. C'est-à-dire quelqu'un capable de vous faire rire avec des riens. » Le Monde

Concepteur et interprète Jamie Adkins. Musicienne tuba Julie Houle. Direction artistique Manon Beaudoin. Musique originale Luzio Altobelli. Scénographie Dominique Coughlin. Costumes Gabrielle Layla Chabot. Conception d'éclairages Rodolphe St-Arneault. Direction technique Olivier Rosa. Conseillère artistique Krin Haglund. Conseiller artistique Frédéric Combe.

Productrice exécutive : Amanda Russell. Le spectacle a bénéficié d'une résidence (coproduction) à la Place des Arts (Québec) et d'une résidence à la Maison de la Culture Mercier.

© photo : Joseph Banderet

Site de la compagnie

Je suis devenu artiste de cirque par accident, c'est ce qu'on peut appeler un heureux hasard. J'ai découvert un cirque qui m'a fait réaliser que je voulais vivre dans ce monde-là. Et cela fait 20 ans que je suis un clown. Jamie Adkins

Jongleur, acrobate de formation, clown par déformation ou par fantaisie profonde, Jamie ADKINS, un artiste complet qui n'a pas fini de nous faire rire.

Jamie Adkins débute sa carrière d'artiste dans les rues de San Diego à l'âge de 13 ans, alors fasciné par un spectacle de rue. Il rejoint le New Pickle Family Circus de San Francisco, puis le Cirque du Soleil et ensuite le Cirque Eloize au sein duquel il créé son premier spec-tacle, « Typo », en 2005 , qui tournera pendant plusieurs années à travers le monde.

Son personnage sensible, lunaire, poète aux mille et une inventions, prend vie au fil des nombreuses représentations. Jamie explore tous les sentiers du rire et du burlesque ; il n'a pas oublié son âme d'enfant offrant toutes les facettes de ses talents de jongleur, d'acrobate et de fil de-fériste à son public qui l'acclame et le lui rend chaleureusement. En 2007, Jamie crée un spectacle seul en scène, « Circus Incognitus » qui lui offre un immense succès et une renommée internationale. Plus de mille représentations dans seize pays. Et ce spectacle ne cesse d'être demandé dans le monde entier.

Pendant 10 ans, Jamie Adkins a eu pour seul camarade son public. Il a alors envie de partir en tournée avec un partenaire de jeu. Il rencontre une musicienne tubiste, Julie Houle, avec qui il se met au travail, d'improvisation musicale en numéros de clown réinventé. Le Festival Montréal Complètement Cirque / La Tohu à Montreal lui offre de présenter pendant deux semaines, en juillet 2018, cette nouvelle création, « Espièglerie ». Ce spectacle a déjà sillonné les routes et Festivals en Amérique du Nord. Il sera présenté en Europe à l'automne 2019.

Le double scénique de Jamie Adkins est d'une sincérité absolue dans le don qu'il fait de lui-même. C'est sûrement pour cela que sa performance éveille en nous tant d'émotions. DdD

«Si le cirque est depuis longtemps associé au monde de l'enfance, les petits ont parfois peu à se mettre sous la dent quand vient le temps des festivals, tournés vers les formes contemporaines et exploratoires venues des quatre coins du globe. Avec Espièglerie, créé par l'artiste clown canadien Jamie Adkins, c'est tout le contraire. Dans une forme inspirée de la pure tradition du bouffon circassien, Adkins incarne une fois de plus le clown rouge. Un genre de Buster Keaton du troisième millénaire. Celui qu'on a découvert en 2008 avec Circus Incognitus revient sur la piste de la TOHU, après avoir roulé sa bosse un peu partout dans le monde, et se présente cette fois non pas en solo mais en tandem avec une joueuse de tuba qui en mène large. Les basses du gros cuivre dictent d'ailleurs toute la performance du drôle de couple, et participent à leur dialogue. Dans la salle, les petits rigolent à gorge déployée devant ces espiègleries.» Le devoir

«Ici, il y a un brin de Chaplin à l'oeuvre ; là, l'ingéniosité d'Adkins transparait, transformant la simplicité en merveilleux, ou vice-versa.» Monthéâtre, Québec

«Se croyant bien caché derrière un rideau noir (transparent), Jamie Adkins termine son maquillage dans sa loge (...) il faut bien donner à un artiste le temps de se préparer. Jamie Adkins nous emmène dans son univers de clown tout en jonglant avec des balles petites ou grosses ou des costumes de bain que sa partenaire (la tubiste Julie Houle) lui lance. Ou alors, il se promène en unicycle. Curieux comme tout, il découvre une corde qu'il attache entre un escabeau et un poteau et le voilà saltimbanque qui se promène sur la corde lâche avec souplesse. Et comme si tout lui était facile, il touche à plusieurs spécialités du cirque sans pour autant se prendre au sérieux. Les enfants riaient de ses facéties à pleine gorge... et moi aussi. J'ai adoré ce spectacle rafraîchissant qui nous emmène bien loin dans un monde où toutes les folies sont permises. Faire rire enfants et adultes, ça tient du grand art.» Planète Québec