LE MOIS DE LA COMÉDIE

Janvier pour vous plaire, en histoires fabuleuses de héros, de joie, de danses voraces…
un mois de comédie, un mois de radieuses rencontres !

VENDREDI 24 JAN. 20H - COMPLET
SAMEDI 25 JANVIER 20H
durée 1h15
RÉSERVER
HALL DE DSN
jauge limitée
tarif C
THÉÂTRE CABARET
dès 14 ans

Cabaret Vorace

CONCEPTION LUDOVIC BILLY
COMPAGNIE BILL TORPILLE
CRÉATION | COPRODUCTION DSN

Un spectacle gastronomique de Ludovic Billy, délicieusement piquant !

La nourriture est un concept universel. Les arts, la littérature, la chanson en témoignent de belle manière. Comme l'écrit Boris Cyrulnik « on mange plus de symboles que de glucides ». Cabaret Vorace se nourrit de ces beaux morceaux de la langue écrite ou orale ou encore du plastique qu'il vous offre sur un plateau. Pour l'occasion, le Chapital – mini chapiteau – ouvre sa scène, tombe les murs et se déploie en un cabaret autour duquel sont disposées tables et chaises.
Trois performeurs – circassiens, comédiens, musiciens – interprètent de grands textes autour de la chair. Classique et contemporain, Cabaret Vorace est un récital gourmand et éclectique qui s'accompagne de quelques mesures de musique, d'une bolée de chansons, d'une pincée de magie et d'un zeste d'acrobaties. Un spectacle au cours duquel vous reconnaîtrez ou découvrirez : les frères Goncourt, Marinetti, J. Swift, Juliette, Guitry, pour ne citer que ces derniers…

« Sous son mini-chapiteau, Le Chapital vous convie, entre cirque et cabaret contemporain, à suivre une aventure « gastronomique » hors du commun. Nourrir le coeur et l'âme, voilà l'objectif ! » La Nouvelle République

Montage des textes, mise en scène et scénographie Ludovic Billy. Chansons, textes de Dominique Bonafini et musique de Sébastien Albillo. Avec Sébastien Albillo, Ludovic Billy, Sophie Girard et Barthélémy Guéret. Technique Franck Guérard. Costumes Corinne Lejeune.

Production : Compagnie Bill Torpille. Coproduction : DSN – Dieppe Scène Nationale. Avec le soutien du Département de Seine-Maritime et de la Ville du Havre.

© photo : Ludovic Billy