21 ET 22 DÉCEMBRE

Week-end burlesque

Spectacle & cinéma : Autour de Espièglerie
La filiation entre Jamie Adkins et les grandes figures du cinéma burlesque est tellement évidente que nous vous proposons de prolonger son spectacle par la redécouverte (en famille) de quelques pépites du genre récemment rééditées en copies numériques restaurées : Les Lois de l'hospitalité du génial Buster Keaton (1924), Charlot s'amuse (1915) et Monsieur Verdoux (1947) de l'immense Charlie Chaplin.

EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE

Les Lois de l'hospitalité
Our Hospitality

FILM AMÉRICAIN DE BUSTER KEATON ET JOHN G. BLYSTONE | 1924 | 1H05
AVEC BUSTER KEATON, NATALIE TALMADGE, BUSTER KEATON JR.

Une lutte ancestrale oppose les clans Canfield et McKay. Au cours d'une fusillade, les deux chefs de famille sont tués. La veuve McKay quitte sa campagne et emmène son bébé Willy à New York. 20 ans ont passé. Willy McKay est convoqué pour prendre possession de l'héritage familial…


HORAIRES
PROCHAINEMENT

Dossier de presse


EXTRAITS DE PRESSE

La beauté visuelle des Lois de l'Hospitalité est incomparable. La rigueur de l'architecture y est tempérée, sublimée, par la simplicité et la grâce toutes griffithiennes des cadrages, des attitudes et des paysages. Les arbres et l'eau disent ici un poème en marge de l'acrobatie du gag. C'est la tendresse sous le muscle, la main de velours dans un gant de fer. Cahiers du Cinéma 1962
C'est l'un des grands chefs-d'œuvre de Keaton. Tout y porte sa marque, depuis la rigueur logique des péripéties jusqu'à la précision des cadrages. Alors, on rit, parce que les événements qui s'enchaînent sont toujours inattendus ; on rit aussi parce que les objets participent de ce jeu très subtil d'association d'idées et de gestes. Et puis on est heureux parce que l'image est belle, et ce décor naturel dans lequel le héros circule en zigzags rapides vrai et palpable pour nous comme pour lui. Larousse encyclopédie