TARIF UNIQUE : 4€ POUR TOUS
Séance suivie d'un échange sur le street art avec ORÉ artiste graffeur.

C'est assez bien d'être fou

FILM DOCUMENTAIRE FRANÇAIS DE ANTOINE PAGE | 2020 | 1H02

Au volant d'un vieux camion, Zoo Project, artiste de rue, et Antoine, réalisateur, se lancent dans un voyage de plusieurs mois. Au fil des pannes du camion et des rencontres avec les habitants s'improvise une aventure qui les mènera des montagnes des Carpates au port de Vladivostok…
« Le film se voit surtout comme un hommage à Bilal, alias Zoo Project, assassiné en 2013 aux États-Unis. En mêlant vidéos et dessins, le jeune homme prouvait qu'il était un grand artiste tout-terrain, capable de performer dans n'importe quelles conditions. Cette bouffée d'air frais est aussi son testament. » Première


HORAIRE
MERCREDI 19 FÉVRIER, 14H30

Dossier de presse
Fiches pédagogiques (cycles 2, 3 & 4)

ORÉ

Artiste Graffeur

« Peindre la ville de nos mille utopies aux cent couleurs. »

Débute le graffiti en 1989. Installé en Normandie.
Après 10 ans d'activisme graffiti il découvre lors de voyages au Mexique le mythique serpent à plumes précolombien, Quetzalcóatl, qui va devenir un élément central de son univers artistique.

Tout en continuant à peindre de manière spontanée dans l'espace public, il réalise des fresques dans le cadre de commandes officielles, et expose ses oeuvres en France ainsi qu'à l'étranger (Allemagne, Angleterre, Grèce, Espagne, Mexique, Nicaragua, Japon).

Artiste protéiforme, Oré explore, au delà de sa passion pour la mythologie maya et le Quetzalcóatl, tout type de thématique au travers de techniques très variées (pochoir, aérosol à main levée, rouleau à la perche, collage).

On peut voir son Quetzalcóatl taillé en bois, puis collé, sur les murs aux six coins de l'hexagone (Paris, Lille, Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Lyon...) et dans les rues de grandes métropoles étrangères (Athènes, Barcelone, Berlin, Bilbao, Bruxelles, Dublin, Hambourg, Londres, Mexico, Vancouver, Los Angeles, Rome, Tokyo).

Depuis 2011, en parallèle à son parcours d'artiste urbain, Oré crée des oeuvres de Land Art. Il a ainsi réalisé un premier lettrage monumental de pierres, en Grèce au pied du mont Olympe. Il poursuit ce chemin créatif dans les espaces naturels au gré de ses voyages : Vallée de la Mort en Californie, Désert des Bardenas en Espagne, Île d'Hokkaido au Japon, Laponie finlandaise.

Atelier «street art» à L'archipel encadré par Oré

VENDREDI 21 FÉVRIER 14H À 17H (GRATUIT SUR INSCRIPTION)

contact : Jennifer Heckmann | Centre Social et Culturel l'ARCHIPEL | 8 Rue du 19 Août 1942 | 76200 Dieppe | Tel: 02.35.84.16.92


EXTRAITS DE PRESSE

Plus qu'un documentaire, c'est une aventure. Où un réalisateur et un dessinateur traversent l'Europe en camionnette, jusqu'en Sibérie. L'un filme, l'autre dessine, les deux nous offrent leur regard, partout où brinquebale ce road-movie humaniste, d'autant plus émouvant que l'un d'eux, le jeune et talentueux street artist Bilal Berreni (alias Zoo Project), est décédé depuis. Télérama
Ce n'est pas la moindre vertu de ce remontage, qui conserve son titre emprunté à Deleuze et se fait "conte-documentaire", que de resusciter l'envie des trajets ardus à bord d'un véhicule souvent incertain. Chaque arrêt ou redémarrage célèbre le partage d'un paysage, d'un moment, d'une camaraderie. Positif