LA VERSION ULTIME VOULUE PAR LE RÉALISATEUR
EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE

Apocalypse Now Final Cut

FILM AMÉRICAIN DE FRANCIS FORD COPPOLA | 1979 | 3H02 | AVEC MARTIN SHEEN, FREDERIC FORREST, ROBERT DUVALL, MARLON BRANDO | D'APRÈS UNE NOUVELLE DE JAMES CONRAD | Palme d'Or, Cannes 1979 | 2 Oscars en 1980

Cloîtré dans une chambre d'hôtel au Vietnam, le capitaine Willard, officier des forces spéciales de l'armée américaine, ne sait plus trop s'il se saoule pour oublier Saïgon ou pour se remémorer les sensations vécues dans la jungle. Il est sorti de ses cauchemars alcooliques par une convocation de l'état-major : on lui confie une mission secrète : « mettre un terme » aux activités du colonel Kurtz, un militaire hors de tout contrôle, qui s'est construit une sorte de royaume à la frontière cambodgienne…
« Après l'un des tournages les plus démentiels de l'histoire du cinéma (une crise cardiaque frappant l'acteur principal, un typhon dévastant les décors…), après une version originelle raccourcie inscrite en lettres de feu dans l'histoire du 7e art en 1979, après une version Redux incluant les scènes expurgées et annoncée comme définitive en 2001, voici en effet aujourd'hui qu'une troisième version – plaisamment intitulée Final Cut – arrive. » Le Monde


HORAIRE
DIMANCHE 22 DÉCEMBRE, 17H


EXTRAITS DE PRESSE

c'est toujours magistral, aussi fou, entre voyage halluciné et quête initiatique. Un chef d'oeuvre. Le Journal du Dimanche
Bénéficiant d'un relookage visuel qui améliore les nuances (...) et d'une restauration de la bande son (...), la version 2001 fait honneur au travail de plasticien minutieux de Coppola. Définitivement, le chef d'oeuvre du cinéaste… Chronic'art.com
Des moyens exceptionnels, la puissance (…) de sa mise en scène (…) permettent à Coppola de transcender le spectacle de la guerre pour en faire une sorte de fête tragique et monstrueuse Le Monde 1979
Là où "Apocalypse Now" se termine, la légende commence. Libération 1979
Coppola s'afffirme comme un cinéaste de la démesure. Nul mieux que lui ne pouvait nous faire sentir toute la complexité d'un conflit lui-même démesuré. Positif 1979
Tout est "show" dans Apocalypse Now (…). Résultat : on sort frappé, "sonné", abasourdi, K.O. Télérama 1979