DIMANCHE 27 OCTOBRE 18H
durée 1h
RÉSERVER
LE DRAKKAR
tarif C
THÉÂTRE D'OBJETS
dès 10 ans

AUTOUR DU SPECTACLE
atelier découverte
ET EN TOURNÉE EN PAYS DIEPPOIS
VENDREDI 25 OCTOBRE 20H PETIT-CAUX, Gouchaupré, salle La Clef des Champs
SAMEDI 26 OCTOBRE 20H PETIT-CAUX, Berneval, salle des sports
MARDI 29 OCTOBRE 20H OFFRANVILLE, Espace Guy de Maupassant
MERCREDI 30 OCTOBRE 20H ROUXMESNIL-BOUTEILLES, salle Corentin Ansquer
JEUDI 31 OCTOBRE 20H SAINT-AUBIN-SUR-SCIE, salle des fêtes

Shakespeare vient dîner

CONCEPTION CAROLINE GUYOT
BARBAQUE COMPAGNIE

DSN vous propose un menu shakespearien complet : Songe d'une nuit d'été (petite fraîcheur de légumes variés), suivi de Macbeth (façon steak tartare) et pour terminer Roméo et Juliette (délicieusement sucré et légèrement alcoolisé).

Attablée à une table en formica, une femme prépare son repas en écoutant une pièce radiophonique quand légumes et ustensiles entrent peu à peu dans l'histoire… À une table de bistro, une femme lit Macbeth. Soudain la viande, la fourchette et le couteau deviennent les protagonistes de ce drame shakespearien... Ambiance fin de mariage. Une femme, ivre, dort sur une part de gâteau. C'est Lady Capulet, qui nous raconte le destin tragique de sa fille, Juliette…
Trois actes comme les trois pièces d'un menu où les textes de Shakespeare nous régalent, où les aliments deviennent comédiens et où les tables se transforment en plateau de théâtre sous l'effet du jeu comique et délirant de Caroline Guyot.
En 2016, la comédienne, tombée en amour pour le théâtre d'objets, crée la Barbaque Compagnie avec le souhait de voyager dans les textes de théâtre en y amenant l'objet, la matière, la nourriture, comme support de jeu, de scénographie ou de narration. Un parti pris audacieux plein d'humour et d'inventivité !

« Avec ce triptyque entrecoupé de séquences vidéos, la toute jeune Barbaque Compagnie allie à merveille la folie du théâtre d'objets le plus inventif et la rigueur de la tragédie shakespearienne. » Let's Motiv

Avec Caroline Guyot, Antonin Vaneuville. Mise en scène de plateau Thomas Gornet. Mise en scène dramaturgique Aude Denis. Création musicale Martin Hennart. Création vidéo Philippe Martini. Création lumières Pierre-Yves Guinais. Costumes Gwenaëlle Roué. Scénographie construction Amaury Roussel, Pierre-Yves Guinais.

Production : Barbaque Compagnie. Coproductions : La Rose des Vents Scène Nationale, La Maison Folie de Moulin, Ville de Lille. La compagnie est aidée au projet par la Région les Hauts de France, et la DRAC Nord Pas-de- Calais Picardie. Résidences de création : La Makina, Hellemmes, la Rose des Vents, Maison Folie de Moulin, la Ferme d'en Haut.

© photo : Horric.com

Site de la compagnie

LE SONGE D'UNE NUIT D'ETE : Une cuisine, table en Formica, ménagère d'inspiration années 50 s'affaire à préparer son repas, en écoutant une pièce radiophonique. Sur la table, des légumes, des ustensiles, qui peu à peu vont rentrer dans l'histoire de la radio, ou inversement. Démétrius, Hermia, Titania et les autres vont s'emparer de la ménagère et comme une prise de pouvoir vont faire passer leur histoire par le biais des légumes.

MACBETH : Une femme assise à une table de bistro est en train de lire, Macbeth, quand soudain les héros de l'histoire vont prendre vie sous ses mains, et la viande, la fourchette, le couteau vont devenir les protagonistes de ce drame Shakespearien. C'est sur la préparation d'un steak tartare que ce jouera l'histoire de Macbeth. Tour à tour la femme est possédée, par l'esprit des sorcières qui lui parle dans son verre de vin, par l'esprit de Banco, puis par celui de Lady Macbeth... Les fantômes retrouvent chair dans la viande rouge et sanglante, à l'image de la tragédie qui traverse toute cette pièce.

ROMEO ET JULIETTE : Ambiance fin de mariage, des cadavres de bouteilles, une pièce montée...Intacte, ou quasiment, seule une part est manquante, elle se trouve dans l'assiette d'une femme « endimanchée » assise à une table, ivre, elle dort sur la fameuse part de gâteau. Comme une histoire à rebours, c'est Lady Capulet qui va nous raconter le destin tragique de sa fille, en commençant par la fin. Les amoureux sortiront de la pièce montée, ainsi que tous les autres acteurs de cette histoire mythique. L'idée est de placer un point de vue, celui de la mère de Juliette, pour retracer cette histoire que tout le monde connait... Ou crois connaitre.

Trois ?
Beaucoup de choses vont par trois, c'est bien connu, les trois mousquetaires, les films à grand succès, les conventions triennales et même 1, 2, 3 soleil ! Mais pourquoi cet équilibre du trois, cette harmonie du chiffre impair ? Je ne me lancerai pas dans des théories hasardeuses, je préfère me rallier à l'évidence du bon sens commun : Trois, ça va bien !

Oui mais Shakespeare ?
Si je n'avais pas eu cette rencontre avec le théâtre d'objets, je n'aurais jamais osé mettre mon nez (et mes mains) dans l'oeuvre du grand William. Je suis une comédienne de théâtre, j'ai été formée à cela, je joue des textes contemporains, d'auteurs vivant pour la plupart du temps et mes aventures « classiques » appartiennent à mes jeunes années de formation. J'ai toujours pensé que Shakespeare était un auteur dont la langue semble toujours vivante, un auteur accessible et moderne, mais je n'avais jamais envisagé de le monter, sur un plateau de théâtre, avec des comédiens. Je préfère me régaler du travail de Thomas Jolly...

En 2013 je suis tombée en amour avec le théâtre d'objets, un peu par hasard, comme beaucoup de mes aventures professionnelles, le cirque ou le jeune public, je crois que j'aime les chemins de traverse. C'est devenu une évidence, à laquelle je me forme depuis, et qui jalonne mes projets, futurs et actuels.

Oui mais on mange ?
J'ai voulu lier dans un même spectacle trois textes qui, a priori, n'ont pas de correspondances entre eux : Le songe d'une nuit d'été, Macbeth et Roméo et Juliette. En effet, quoi de commun entre une comédie légère et magique, un drame aux multiples morts et une tragédie amoureuse? Et c'est à ce moment-là que le chiffre 3 a refait surface! Mes comédiens étant des aliments, mon plateau de théâtre serait une table de cuisine, de restaurant ou de banquet. Et ma pièce serait un menu : entrée, plat, dessert. 1, 2, 3.
L'amour au coeur, l'amour de la cuisine, l'amour de la matière, l'amour des mots. Sauf qu'au final : personne ne mange vraiment !

Caroline Guyot

Tout commence par l'envie de Caroline Guyot de développer un travail autour du théâtre d'objets et des textes de théâtre. Comédienne et metteur en scène depuis 1998, Caroline se forme depuis 2013 auprès de différentes personnes et compagnies spécialisées dans le théâtre d'objets comme Christian Carrignon et Katy Deville du Théâtre de cuisine, Agnès Limbos de la cie Gare Centrale, Jacques Templeraud du Théâtre Marnaf et Charlot lemoine de Vélo Théâtre…. Elle a travaillé en 2015 avec Aude Denis et David Courtine sur un laboratoire de recherche autour de l'objet et de la vidéo, dans le cadre du dispositif DRAC, « un pas de côté »

En 2016, Barbaque Compagnie voit le jour, avec le souhait de voyager dans les textes de théâtre, classiques ou plus contemporains, en y amenant l'objet, la matière, la nourriture, comme support de jeu, de scénographie ou de narration.
Shakespeare vient dîner, premier spectacle de la compagnie, est crée en octobre 2016.

Grâce au soutien de la Maison Folie de Moulin, Ville de Lille un laboratoire autour des textes de Copi, Copi ou la difficulté de se laisser manipuler, se met en place du 20 juin au 1er juillet 2016. Pour cela 11 comédiens de toute la France travaillent ensemble pendant deux semaines, pour explorer la rencontre entre l'univers extraverti et engagé de Copi et celui du théâtre d'objets, une restitution du labo s'est jouée le 1er juillet au Flow à Lille.

Fin 2019, Barbaque Compagnie poursuivra son travail autour des Trois sœurs de Tchekhov en créant Olga, Macha, Irina et moi . Un spectacle constitué de trois formes jouées simultanément, chacune renvoyant à une des trois sœurs. Sont embarqué.e.s dans cette aventure Thomas Gornet (écriture) Aude Denis, Julien Bonnet, Adeline-Fleur Baude (comédien.ne.s) Caroline Guyot (mise en scène et comédienne en alternance).