Hommage DANIELLE DARRIEUX

Comédienne française (1917 – 2017)

 

EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE

La Ronde

FILM FRANÇAIS DE MAX OPHÜLS (1950 – 1H37)
AVEC DANIELLE DARRIEUX, SIMONE SIGNORET, SERGE REGGIANI

Sous l'impulsion d'un meneur de jeu, une « ronde des couples » commence, vive, légère, sensuelle. Sans distinction de classe, l'amour passe ainsi de la belle prostituée au soldat, du soldat à la femme de chambre, de la femme de chambre au fils de famille…
Les comédiens sont tous magnifiques. Notamment Daniel Gélin et Danielle Darrieux qui, avec Stendhal pour prétexte, badinent avec brio sur l'impuissance masculine. Télérama

HORAIRES

VENDREDI 13 JUILLET, 20H45 U

PRESSE

un chef-d'œuvre de Max Ophüls sur les sortilèges de l'amour Les Inrockuptibles
De la pièce d'Arthur Schnitzler, qualifiée de pornographique à sa création, Max Ophuls fait une réflexion mélancolique sur la vacuité du sentiment amoureux, face au sexe. Tous les héros semblent, dans leur course effrénée vers le plaisir, lutter contre le temps. « Quelle heure est-il ? », demande sans cesse la femme mariée à son amant, sans même écouter une réponse dont elle n'a que faire... Les mouvements de caméra, splendides, dissimulent mal un désespoir secret, et les comédiens sont tous magnifiques. Télérama
Max Ophuls commence en 1950 une série de films impressionnants de beauté tragi-comique dont le premier, La Ronde, réunit un nombre de tableaux et d'acteurs non moins impressionnants.
Critikat


HOMMAGES

Placeholder image